Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 13:46

Douze femmes s'expriment sur le voyage. Le départ, le retour, les rencontres. A tour de rôle elles nous emmènent avec elle à travers le monde, dans des textes très différents et très personnels. Elles voyagent pour le plaisir, le travail, sur des routes de pèlerinage, au milieu des backpackers…

 

Il y a des textes que j'ai oublié aussitôt fini et il y a des voix, des mots, qui m'ont touché. Sylvie Lasserre entre autre offre un témoignage plein de forces. Et j'ai lu la plus déclaration d'amour envers un pays, celle d'Aude Créquy pour le Groenland. Chaque récit étant accompagné d'une biographie et j'ai noté plus d'un récit à me procurer.

J'ai aussi noté des phrases qui ont résonné en moi, lu au bon moment.

 

Il est étrange de voir combien les auteurs-voyageurs classiques sont si peu nombreux et tant adulés. Dire que je les connais si mal. Car Alexandra David-Néel et Nicolas Bouvier ont été cité plus d'une fois. J'espère pouvoir poursuivre mes rêves de voyage en leur compagnie.

 

C'est une très belle sélection de texte, sur le voyage au féminin. Mais un voyage fort et riche, sans peur et sans naïveté.

 

Voyageuses, partir avec… - Clara Arnaud, Anne Brunswic, Yanna Byls, Aude Créquy, Karen Guillorel, Evelyne Jousset, Gaële de la Brosse, Sylvie Lasserre, Alice Plane, Caroline Riegel, Aude Seigne, Ingrid Thobois – éditions Livre du monde

Partager cet article

Published by Tiphanya - dans Carnets de voyage
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 08:57

 

http://www.cddp92.ac-versailles.fr/litterature-jeunesse/wp-content/uploads/2012/07/blaise_et_le_chateau_d_anne_hiversere1.jpg

Pour changer, et car j'ai du le lire bien trop de fois alors que je n'aime pas Claude Ponti, c'est Nine, 3 ans 1/2 qui vous donne son avis sur son livre préféré du moment.

 

ça raconte l'histoire d'un château. Les poussins fabriquent un château avec de l'eau, du lait, du chocolat, des fruits, des œufs, du sucre et de la farine. Ils le font pour l'anniversaire d'une fille qui s'appelle Anne.

 

L'eau, il faut aller la chercher dans les grobinets.

 

Et à la fête il y a des personnages que je connais dans les livres et les dessins animés. Il y a Max* ! Et aussi la famille souris, l'éléphant Babar. Et Yoda, c'est dans un dessin animé que papa aime bien.

 

C'est bien pour les enfants et il y a Yoda pour les adultes. Et c'est bien pour moi et pour Camille.

 

Je n'aime pas les poussins, je n'aime pas buter sur les mots inventés par Claude Ponti. Je suis une râleuse. Mais ma fille adore, et mon namoureux aussi. Alors ils les lisent ensemble.

 

Blaise et le château d'Anne-Hiversère – Claude Ponti – L'école des loisirs – en savoir plus

 

 

*De Max et les maximonstres.

Partager cet article

Published by Tiphanya - dans Maternelle - Album
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 08:55

http://static.skynetblogs.be/media/118201/dyn002_original_614_780_pjpeg_48920_86983dc360ffda606b64a8658f486abc.jpg

En ce moment je suis nostalgique de notre périple en Europe. Et je compense en cuisinant (enfin en demandant à mon namoureux de cuisiner pour moi).

Pour cela rien ne vaut les recettes très anglaises de Jamie Oliver !

 

De ce titre, nous avons testé le fish'n chips (hyper simple et délicieux), le poulet tikka massala (notre nouvelle recette préférée du monde entier), des sacristains au parmesan et des mini-calzone. J'ai aussi pris note de la tarte aux pommes au toffee et la tarte au noix de pécan et son sirop d'érable.

 

J'ai déjà utilisé et feuilleté plusieurs livres de recette de Jamie Oliver et je me demande si celui-ci n'est pas mon préféré. Il ne manque qu'un index des recettes pour nous simplifier la vie. Il y a un ton plus intimiste, Jamie Oliver évoque son quotidien, sa famille entre les chapitres. Ce sont des photos de lui et ses enfants qui égayent l'ensemble.

Comme toujours on est dans de la cuisine simple, familiale et hyper britannique. Moi j'adore.

 

Version originale – Jamie Oliver – Hachette pratique

Partager cet article

28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 08:14

http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/113245_c.jpg

 

Zombillenium est un parc d'attraction qui met en avant la peur que les clients auront, le frisson garanti ! Son atout : tous les employés sont des créatures plus vraiment vivantes. Le responsable des ressources humaines est invisible. L'ancien vendeur de barbapapa est une momie. Et le nouvel employé, et bien, on ne sait pas trop.

 

Une bande dessinée bien plus sympa que je ne pensais avant de l'emprunter. Coloré, rythmé et drôle. Aucun frisson de prévu, c'est voulu et assumé.

Une très agréable surprise, reste à trouver la suite de la série pour en savoir plus sur ce parc d'attraction qui a parfois du mal à être rentable !

 

Zombillenium – Arthur de Pins – Dupuis - en savoir plus

 

http://www.lelivroblog.fr/media/00/01/2314809952.jpg

Partager cet article

Published by Tiphanya - dans Manga - BD
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 08:18

 

 

http://www.albin-michel.fr/images/couv/6/9/7/9782226257796g.jpgDans un futur apocalyptique, le monde est recouvert de glace et tout est pollué. Boire de l'eau devient un véritable luxe.

Nat est une Marquée, en tant que telle, elle est pourchassée par l'armée et doit dissimuler sa véritable identité. Elle décide alors de fuir New Vegas pour tenter sa chance d'un avenir. Pour cela, elle va confier sa vie à Wes, mercenaire trop jeune et trop honnête.

 

Le titre m'a vraiment gêné car j'avais toujours en tête Frozen, le film de Disney. J'ai aussi eu du mal à rentrer dedans à cause de l'intro, qui semble déconnecter du reste de l'histoire. Bon c'est loin d'être un roman pour lequel j'ai pris du plaisir.

On est trop dans les stéréotypes que genre, avec une histoire d'amour hyper prévisible et une touche à la Tolkien. En fait, l'histoire a du potentiel, mais je ne suis pas entrée dedans et je ne peux le reprocher qu'à l'écriture.

 

Un divertissement rapide, simple, avec une petite amourette, mais je trouve dommage que la vague d'enthousiasme pour la dystopie avec une héroïne très féminine permette aujourd'hui de trouver tout et n'importe quoi sous de belles couvertures.

 

Frozen – Melissa de la Cruz & Michael Johnston – Wiz Albin Michel - en savoir plus

Partager cet article

Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 08:08

http://www.manga-news.com/public/images/series/subaru_01.jpg

 

Subaru est une jeune fille qui a veillé pendant une grande partie de son enfance sur son jumeau hospitalisé, jusqu'au décès de celui-ci. De cette expérience, elle tire une force incroyable qui lui permet de se donner à 200 % dans sa passion, la danse.

 

Ce manga date un peu mais j'ai adoré. Subaru est une héroïne attachante et le graphisme qui la met en scène, dans son quotidien et sur scène, est d'une précision qui ne donne qu'une envie : acheter en vitesse un billet pour voir un véritable baller.

J'ai beaucoup appris sur la danse, je n'avais pas vraiment pensé à l'existence de concours pour grimper les échelons et intégrer des écoles. Du coup, j'ai regardé de nombreuses vidéos sur youtube, de concours de danse classique français. Et ma culture classique a fait un bond.

 

Seul gros défaut : la fin est complètement bâclée. L'éditeur a probablement brusquement décidé que là, c'était fini. Et j'ai été très déçue d'abandonner Subaru ainsi. Mais ce dernier chapitre ne mérite pas pour autant de se détourner de cette fantastique série.

 

Par contre, va falloir faire un tour en bibliothèque ou en brocante, cat le tome 1 n'est plus disponible :-(

 

Subaru – Masahito Soda – Delcourt

 

http://www.lamusiqueclassique.com/wp-content/uploads/2012/01/Maurice-Bejart-bolero-de-Ravel.jpg

Le Boléro de Ravel dans une version trouvée en ligne qui ressemble beaucoup à ce qu'on trouve dans le manga.

Partager cet article

Published by Tiphanya - dans Manga - BD
commenter cet article
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 08:39

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcQVIzPTMGpcWZGWWZ_22Oj9SCvHuty-P1nZyz3_eulXeFLEJPMtDaqjXi9Z

Sans le challenge culture geek et le planning mis au point par les organisatrices, je n'aurai jamais ouvert un seul livre de Silverberg. Je ne suis pas particulièrement fan de SF, encore moins de science fiction américaines des années 60.

 

Les Monades Urbaines est constitué d'une suite de nouvelles suivant chacune un personnage différent. Mais tous ils se croisent et se recroisent, travaillent ensemble ou partagent la couche des uns et des autres. Dans cet univers futuriste, tout le monde est heureux. A partir de 12 ans chacun est marié et encouragé à avoir le plus grand nombre possible d'enfant. Le premier enfant garanti l'accès à un appartement privé.

L'histoire se déroule dans une monade en particulier. Il s'agit d'un immeuble de 1000 étages abritant des milliers et des milliers d'habitants (le nombre m'échappe).

 

L'univers est déroutant car l'auteur fait le choix de présenter selon un point de vue interne et donc très positif une vie qui nous semble aberrante. Aucune propriété privé, aucune vie privé, une liberté sexuelle excessive (l'auteur insiste un tout petit peu trop) et une obsession pour les enfants. Le système est très peu remis en cause et ceux qui osent le faire sont déclarés anomos et jeter dans les turbines approvisionnant en électricité l'immense monade.

 

La présentation n'en est pas moins intéressante, puisque le discours à l'origine de la monade est « pourquoi s'inquiéter d'un problème futur puisqu'il n'y aura finalement peut-être jamais de problème ».

 

Au final c'est une lecture intéressante, puisque mon namoureux a lu tout Silverberg et qu'au moins maintenant j'ai une vague idée de ce dont ça peut parler. Car il paraît que cet auteur aime la variété et qu'il a publié dans des genres différents.

 

Surveillez les blogs des autres blogueuses geek, car elles ont promis de publier un billet prochainement.

 

Les Monades Urbaines – Robert Silverberg - en savoir plus

Partager cet article

Published by Tiphanya - dans Adultes
commenter cet article
16 mars 2015 1 16 /03 /mars /2015 08:55

http://img.manga-sanctuary.com/l-ile-infernale-manga-volume-1-simple-60136.jpg

L'île infernal est l'un des premiers titres de la toute jeune maison d'éditions Komikku.

 

Dans un futur pas si lointain, la peine de mort a été aboli au Japon. La sentence maximale qui peut alors être prononcé à la place est l'exil sur une île où ne vivent que des prisonniers. Ils y sont débarqués sans rien d'autre que leur vêtement sur le dos, à eux de se débrouiller pour survivre.

Ei Mikoshiba s'y fait volontairement envoyé pour venger la mort de toute sa famille. Sa curiosité et sa soif de vengeance vont lui permettre de comprendre la hiérarchie mise en place sur l'île et le sombre secret qu'elle abrite.

 

C'est une série à laquelle il manque quelque chose. Comme si l'auteur avait entrepris son récit avec l'idée de publier une dizaine de tomes et l'obligation brusque de se contenter de 3 tomes. Beaucoup d'éléments divers tissent une toile d'araignée que l'on aimerait découvrir comme un bon thriller. Mais ça va vite, trop vite. L'histoire s'enchaîne comme pressé par le temps.

 

Le graphisme est précis, réaliste, et nous montre une société japonaise sans fioriture. Dans un récit comme celui-ci, inutile de ne dessiner que des personnages beaux qui finissent par tous se ressembler.

 

Un bilan mitigé, dû à une frustration plus qu'à une déception face à une mauvaise qualité.

 

L'île infernal – Yusuke Ochiai – Komikku Editions – en savoir plus

http://p6.storage.canalblog.com/61/84/451136/101941812.jpg

Partager cet article

Published by Tiphanya - dans Manga - BD
commenter cet article
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 08:51

 

 

Ceux qui me lisent régulièrement ont du remarquer que si j'aime bien les séries britanniques, j'aime bien les séries hyper rythmés en provenance direct des Etats-Unis. Après Chicago Fire et Chicago Police Department, j'ai dévoré The Night Shift.

 

http://www.uiraqi.com/up/uploads/uiraqi_1424988268381.png

 

Le décor est simple et connu : un service d'urgence à San Antonio, au Texas. La moitié de l'équipe est composé d'anciens militaires, les patients sont régulièrement des patients en raison de la proximité avec plusieurs bases militaires.

Le héros, TC Callahan, est un ancien médecin militaire. Il a travaillé en Afghanistan et a encore du mal à s'en remettre. La boss du service est son ex-copine qui a tenté de le remettre sur pied à son retour au pays. Autant vous dire que la romance n'est jamais loin.

 

La première saison de The Night Shift ne compte que 8 épisodes. J'ai beaucoup aimé la simplicité et la concision. Chaque épisode se déroule sur une garde (à l'exception des deux derniers). On y suit donc des patients, les médecins et infirmiers. On s'attache à eux, mais leur vie ne nous apparaît que par le biais de leur métier et des rencontres qu'ils font.

L'implantation de l'hôpital au Texas apporte une autre vision des États-Unis : la reconstitution du siège de Fort Alamo (qui opposa les mexicains aux texans), la présence d'une très forte communauté hispanique, la banalité à parler espagnol, etc.

 

La saison 2 vient tout juste de débuter aux États-Unis, mais je suis impatience de pouvoir la regarder.


http://p6.storage.canalblog.com/61/84/451136/101941812.jpg

Partager cet article

11 mars 2015 3 11 /03 /mars /2015 09:15

 

En ce moment je lis écolo et je réfléchis trop...http://static.bioaddict.fr/articles/0/66/0/@/1906-126710411-370x0-1.jpg

 

Zéro Déchet de Bea Johnson pour commencer.

Cette française qui vit le rêve américain a un jour pris conscience de l'encombrement de sa maison et du débordement de ses poubelles. Elle passe alors à l'action et son livre ressemble à une guide de gestes à suivre, de conseils pour que tous ensemble nous fassions quelque chose.

Une lecture intéressante car elle s'attaque à toutes les pièces de la maison. Si beaucoup de chose m'était déjà connu, le côté pratique est très intéressant et aide à ne pas juste savoir mais à passer à l'action.

Conséquence immédiate et visible de notre quotidien : fini les tortillas mexicaines et les pâtes brisés achetées toutes prêtes. Mon namoureux les prépare maintenant. Et oui, chez nous je lis, je trouve des idées complètement farfelues (ou pas) et lui est suffisamment génial pour me suivre.

 

Je le conseille à ceux qui voudrait retrouver de la place dans leur appartement, qui voudrait changer de vie dans leur rapport au matériel.

En savoir plus sur Zéro Déchet.

 

No Impact Man de Colin Beavan m'a été proposé et prêté par une lectrice de mon blog de maman voyageuse (merci à toi).

Colin Beavan est un beau parleur qui expliquait pourquoi et comment il fallait sauver la planète. Des grands discours pas beaucoup d'actions. Alors un jour il se lance et entraîne sa femme et leur fille de 2 ans dans l'aventure. L'idée est de diminuer progressivement ses émissions de carbone jusqu'à être le plus proche possible de zéro pour les derniers mois de l'expérience.

Il ne donne aucune leçon, il cite des chiffres, des faits sur la situation actuelle. Et ensuite il met les mains dedans et voit ce qu'on peut faire.

Il remet tout en cause, pas seulement intellectuellement, mais concrètement. Il va ainsi laver son linge à la main, avant d'admettre que c'est impossible et ridicule. Il va couper l'électricité, refuser l'ascenseur, découvrir ce que veut dire manger local.

Le suivre, le voir réfléchir, douter, avancer est très intéressant. Je n'oserai jamais faire tout ce qu'il a fait. Et tant mieux, car c'était une expérience, il ne dit pas que nous devons refuser notre vie moderne. Mais avons-nous vraiment besoin de la climatisation et de gobelets jetables pour chaque café consommée dans la journée ?

En savoir plus sur No Impact Man

 

C'est le plus intéressant à mes yeux, car le plus humain. Ce n'est pas un guide du genre « faites comme moi », c'est un appel à la réflexion et à l'action personnelle. Son premier chapitre est tellement bien faite qu'il m'a convaincu à passer aux mouchoirs en tissus (là où Béa Johnson et mon namoureux avait échoué). Je cherche aussi les escaliers (mais pourquoi ne sont-ils pas indiqués?) et j'ai envie de m'acheter un triporteur.

 

La réflexion est lancée, reste à savoir jusqu'où je vais pouvoir aller.

 

En attendant j'ai pris note que le 28 mars aura lieu The Earth Hour (l'heure dédié à la Terre) : éteignez votre appareil électrique de 20h30 à 21h30, passez une soirée aux chandelles ! En savoir plus.

Autre mouvement qui pourrait s'inviter en France le 7 mars dernier avait lieu la journée américaine de la detox digital. Une journée sans utiliser le numérique, facebook, le téléphone...

 

 

Si vous connaissez d'autres titres qui me permettront de poursuivre ma réflexion, n'hésitez pas à les partager. Merci.

Partager cet article

Mort à la pub !

Depuis août 2014, over-blog nous impose une dose incroyable de publicité un peu partout sur le blog. Deux possibilités :

- je paye tous les ans pour les faire disparaître. Ce blog ne me faisant pas gagner d'argent, je n'ai pas envie d'en investir...

- je vous aide à faire disparaître la pub, gratuit pour tous.

 

La solution : AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça marche même sur facebook.

 

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Last news

Je suis à présent une blogueuse nomade, en famille. Normalement je devrais avoir une connexion internet constante, mais je lis moins, je lis surtout en format électronique et j'accorde moins de temps à ce blog. En fait je suis bien trop frustrée de ne plus avoir accès à une profusion de titre comme avant.

Par contre j'essaye également de prendre mon essor comme auteur freelance. J'ai un projet de récit pour enfant (niveau primaire) à partir de notre périple. Et également comme chroniqueuse. N'hésitez pas à me contacter pour parler boulot !

 

Challenges en cours

http://www.lelivroblog.fr/media/00/01/2314809952.jpg

Côté livres

Bokurano, notre enjeu - manga en 11 tomes

Ruins, partials #3

Côté écrans

Série Chicago Fire

Chihiro et Princesse Mononoke

Divers

Pourquoi participer au challenge

 

 

 

Mes publications

Retrouvez mes conseils sur Zagreb dans

http://www.partir-voyager.com/wp-content/uploads/2014/01/Banniere-4-V3.png?1e6211

 

Et toutes mes autres publications ici