Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 avril 2016 3 20 /04 /avril /2016 20:09

Je délaisse mon blog de lecture et je m'en excuse. Je lis un peu moins, je lis surtout pour ma fille et je ne sais trop quoi en dire. Ou plutôt je ne sais quoi écrire, j'ai l'impression d'utiliser toujours les mêmes mots pour des livres qui semblent parfois trop se ressembler. à l'inverse j'ai de plus en plus de plaisir à raconter nos voyages et découvertes sur mon blog dédié aux voyages en famille.

 

C'est la qualité de cette série qui me fait revenir. Jade et le royaume magique est une série éditée chez Castor Poche Cadet pour les enfants qui lisent tout seul, à partir de 8 ans. Chez nous, c'est moi qui lit pour le plus grand bonheur de Nine, 4 ans.

 

Jade est une petite française qui vit au Japon avec son père, sa belle-mère, la fille de sa belle-mère et son demi-frère. Elle a 10 ans et elle a beaucoup de caractère (mais dans un sens positif). Elle sympathise avec Akihiro qui est un tanuki et surtout le protecteur du Mont Myoko où vivent toutes les créatures magiques de la région. Cependant Akihiro se fait vieux et demande donc à Jade de l'aider à maintenir la paix.

 

Chaque tome est indépendant. Il est préférable de commencer par le premier, mais ensuite, vous pouvez avancer dans l'ordre que vous voulez.

 

De mon point de vue les intrigues sont assez grossières. Par exemple dans le tome 4 Jade a la charge de son petit frère qu'elle trouve très capricieux. Mais brusquement elle doit se rendre sur le Mont Myoko où un bébé géant pique une colère et menace à chaque fois qu'il tape du pied de provoquer une catastrophe. Jade apprend la patience et l'art de nuancer pour faire face à un enfant qui ne demande que de l'attention. Dès qu'elle rentre chez elle, elle met ses nouvelles connaissances en pratique sur son frère.

 

Mais chaque tome est bien écrit et agréablement illustré. Nine adore suivre les aventures de Jade. Il faut compter environ 8 chapitres par tome. Nous les lisons en une ou deux fois. On découvre la culture japonaise (la version traditionnelle qui fait rêver tout le monde) et le vocabulaire est choisi avec soin.

 

C'est donc une petite série que nous vous recommandons chaudement après avoir lu les 5 premiers tomes.

 

Jade & le royaume magique – Marc Cantin, Isabelle & Caroline Piochon - Flammarion

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Premières lectures
commenter cet article
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 20:41

J'aime de plus en plus les romans à découvrir dès 9 ans (ou plus jeunes, pour les plus voraces). Élisabeth princesse à Versailles, dont le premier tome est le secret de l'automate rentre dans ses plaisirs de lecture.

Élisabeth est l'une des jeunes sœurs du futur roi Louis XIV. Elle déteste apprendre, elle déteste sa gouvernante, elle s'ennuie. Alors une sous-gouvernante est recrutée pour la « dompter ». Elle arrive surtout en compagnie de sa fille Angélique, qui accepte de devenir amie avec la jeune princesse.

L'histoire est simple, pas de surnaturel, de situation irréelle. L'héroïne est face des adultes qui imposent leurs règles et leurs punitions, toute princesse qu'elle soit. J'aime cette simplicité, sans pour autant tomber dans la niaiserie, les raccourcis ou les clichés (enfin un peu quand même, ça reste un roman pour « filles »).

Le tout est saupoudré d'un soupçon d'aventure à partir d'un étrange message dissimulé dans un automate. Pour l'instant seul les deux premiers sont disponibles, le tome 3 est prévu pour janvier et le tome 4 pour le printemps.

Sans oublier les illustrations d'Ariane Delrieu que j'aime beaucoup.

Élisabeth princesse à Versailles, tome 1, Le secret de l'automate – Annie Jay – Albin Michel Jeunesse – commander le titre

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Premières lectures
commenter cet article
2 septembre 2015 3 02 /09 /septembre /2015 10:54

 

 

" Maman, tu lis le livre de la chaussette ? "

 

Mousse c'est un bonhomme chaussette. Il s'habille avec des chaussettes et vit à côté, dans, au dessus de la mer.

 

On lit le début de l'histoire le soir et la fin le lendemain matin.

 

Une journée avec Mousse - Claire Lebourg - Ecole des Loisirs - commander ce titre

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Premières lectures
commenter cet article
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 08:33

http://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/images/couvertures/E146875.gif

Molière n'est pas le seul auteur de théâtre.

C'est bête à dire, mais je me souviens que quand je faisais du théâtre (pendant une dizaine d'année à partir de mes 7 ans), je me demandais toujours où la prof trouvait des textes. Je n'en voyais pas en librairie et à l'école, nous ne parlions que de Molière. Hors les textes que nous travaillions en atelier théâtre était drôle, sensible et totalement destiné à des enfants de primaire ou de collège.

 

L’école des loisirs a une collection théâtre. La couverture est sobre et l'ensemble se distingue des autres titres du même éditeur. Dommage, cela donne l'impression que le théâtre est quelque chose de différent, dans le sens réservé à un type particulier de lecteurs.

 

Et pourtant il suffit de lire le douk-douk pour plonger dans le texte, pour s'imaginer dans un petit théâtre puis dans une profonde théâtre, pour oublier l'aspect théâtral pour profiter pleinement de l'histoire.

 

Ce titre m'a attiré pour son invitation au voyage. Un grand voyageur est à la recherche d'une cité merveilleuse. Mais en arrivant les femmes du village lui annonce que selon une prophétie il est le nouveau douk-douk. Mais qu'est-ce qu'un douk-douk ? Le grand voyageur n'en sait rien et se laisse emmener pour en savoir plus.

 

Un texte qui m'a rappelé une autre lecture, L'anthropologue en déroutede Nigel Barley (génial, en savoir plus sur son voyage en Afrique), mais aussi des souvenirs de mes propres voyages. Cette pièce m'a donné envie d'aller au théâtre, de faire du théâtre, de lire à voix haute, de rire.

 

Au fait, je n'ai rien contre Molière, l'un de mes meilleurs souvenirs de costume portée sur scène va au Précieuses Ridicules. Mais je n'étais déjà plus du tout au primaire. Alors chaque chose en son temps.

 

Le douk-douk – Pascale Petit – L'école des loisirs – en savoir plus 

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Premières lectures
commenter cet article
25 février 2015 3 25 /02 /février /2015 08:44

http://decitre.di-static.com/media/catalog/product/9/7/8/2/9/1/6/7/9782916780337FS.gif

Voici l'histoire vraie d'un esclave qui entrepris un surprenant voyage vers la liberté.

 

Henry et la liberté, nous relate toute la vie de Henry, né esclave, jusqu'à sa liberté. Il grandit esclave, se marie avec une esclave et voit toute sa famille disparaître lorsque le maître de sa femme a besoin d'argent. Il va alors chercher une solution pour être libre.

 

Voici un bel album pour s'interroger sur l'esclavagisme, ces conséquences et les possibilités de liberté qui s'offraient aux hommes. On y rencontre des blancs contre l'esclavage, des blancs qui ne peuvent pas vivre sans.

Ce livre est à mon avis une bonne introduction, pour commencer en douceur, avec un enfant curieux mais peut-être encore un peu jeune pour faire face aux tortures et autres atrocités. Un défaut tout de même, le temps qui passe est peu clair. Henry passe du stade d'enfant à homme le temps de tourner une page.

 

Mais les illustrations sont magnifiques et le format donne de l'envergure à l'album. Un très bel album !

 

Un autre livre sur le thème de l'esclavage : La princesse africaine (à partir de 12 ans),

 

Henry et la liberté – Ellen Levine & Kadir Nelson – Toucan Jeunesse

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Premières lectures
commenter cet article
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 08:22

 

http://www.librairiepantoute.com/img/couvertures_300/peur-du-noir-10.jpg

 

Un tout dernier titre pour conclure mon challenge Halloween.

 

Votre enfant a peur du noir ? Voici un livre qui offre de nombreuses astuces pour faire fuir monstres, fantômes et autres créatures enquiquinantes.

 

Attention, livre bourré d'humour !

 

J'ai adoré, mon amoureux aussi. A nous lire des extraits à voix haute. Et puis déception, à 3 ans, impossible de saisir l'humour, tout est beaucoup trop premier degré pour mademoiselle Nine.

 

Alors on le garde précieusement, car un livre qui conseille aux enfants de faire le chien pour faire fuir les voleurs, de faire des spectacles pour sympathiser avec le monstre sous le lit ou de secouer un fantôme à l'aide d'un sèche-cheveux, ça n'a pas de prix !

 

J'aime beaucoup les astuces pour contrer les extraterrestres et les dragons. Un livre pour ceux qui ont de l'humour, ceux qui aiment les monstres et qui ont plus que 3 ans.

 

Peur du noir ? - Laurence Gillot & Florence Langlois – Tourbillon

 

http://www.lelivroblog.fr/media/01/01/1390617361.jpg

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Premières lectures
commenter cet article
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 07:00

 

http://t1.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcTCdhN0YIB3wO41KG7PjWlNC1Tj3hSvwlQzGRHO9Q9LDwNpcZDIXhfWkv52Les éditions Tourbillon avaient publié il y a peut-être 4 ans un roman que j'avais adoré : les aventure de Alvin Ho. Il y avait une fraîcheur et une sensibilité parfaite pour le lectorat cible : des enfants en début de primaire, des enfants normaux mais probablement déjà un peu has been, des enfants qui s'inventent des histoires, grimpent aux arbres et se demandent très sérieusement si les visites costumés des maisons d'écrivains sont réalisés par les fantômes des auteurs.

 

Alors du coup, à l'annonce de la sortie d'une nouvelle série dans la même veine, j'ai voulu aller voir par moi-même.

Zoé et Juju n'ont, au premier regard, aucun point commun. C'est d'ailleurs probablement pour ça que leurs mères respectives veulent absolument les voir devenir copines. Juju est du genre à courir partout, ramper dans la terre et chercher le meilleur plan pour rendre sa sœur folle. Zoé aime les livres, jette des sorts et passe beaucoup de temps toute seule. Elles vont sympathiser autour d'un sort qui fait danser éternellement et ainsi devenir les meilleures copines.

 

Les deux premiers tomes voient leur histoire organisée à partir de l'imagination de Zoé. La limite est flou entre ce qui existe pour de vrai et ce que l'on invente. C'est un peu comme le Père Noël, on se doute qu'il y a un truc de louche, mais on veut y croire. Ou comme les fantômes que l'on invente pour faire peur à son petit frère et que l'on finit par entendre.

J'aime cet hommage à l'imagination et aux jeux enfantins, loin des écrans, mais avec une touche de Harry Potter et de geek attitude dedans. Zoé et juju appartiennent bien à notre époque.

 

Chaque chapitre est un peu dense et je ne suis pas fan des illustrations. En fait à choisir, Alvin Ho reste mon héros. Mais ce serait dommage de dénigrer Zoé + Juju parmi les premiers romans à lire tout seul (mais avec  une vriae aisance de lecture tout de même).

 

Zoé + Juju – Annie Barrows & Ssophie Blackall - Tourbillon

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Premières lectures
commenter cet article

Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).