Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 07:52

Dans un recoin de ce mondeFumiyo Kouno est la mangaka qui se cache derrière le très célèbre Le Pays des Cerisiers. De mon côté je crois que je préfère Pour Sanpei, le récit en deux tomes d'un vieil homme qui va s'installer chez son fils après le décès de sa femme.

 

Dans un recoin du monde regroupe le point fort de chacune de ses séries : une connaissance précise de la région d'Hiroshima pendant la guerre et une grande sensibilité à relater le quotidien.

En 1944, Suzu quitte Hiroshima lors d'un mariage arrangé et part vivre à Kure, où se trouve une importante base militaire. Elle laisse derrière elle toute sa vie et tente difficilement de se trouver une place dans sa nouvelle famille.

Elle accomplit son rôle, aidant sa belle-mère qui ne peut se déplacer, creusant comme tout le monde un abri pour se protéger des attaques aériennes, apportant son aide auprès des voisins. Elle ne traversa pas sans souffrance la guerre.

 

Il y a, comme toujours chez Fumiyo Kouno, beaucoup de sensibilité et un grand soucis du détail. On s'attache tout de suite à Suzu. Pourtant je crois que je connais maintenant un peu trop cette auteur (je crois avoir tout lu d'elle), car dans cette série en deux tomes, j'ai retrouvé bien trop de point commun aux autres séries. L'héroïne a les même traits que celle de Une longue route et la même maladresse que le mari de ce même titre. La vie quotidienne, le découpage des chapitres sont très proches de Pour Sanpei. Il n'y a que le traitement du bombardement de la région et finalement d'Hiroshima qui diffère totalement de ce que j'ai lu dans Le Pays des Cerisiers.

 

Il est agréable de retrouver un univers connu quand on l'apprécie mais un peu de nouveauté m'aurait tout autant séduite et surtout m'aurait donné envie de surveiller la publication de prochains titres.

 

Dans un recoin de ce monde – Fumiyo Kouno – Made In Kana – série en 2 tomes - en savoir plus

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Manga - BD
commenter cet article
25 avril 2015 6 25 /04 /avril /2015 12:46

Douze femmes s'expriment sur le voyage. Le départ, le retour, les rencontres. A tour de rôle elles nous emmènent avec elle à travers le monde, dans des textes très différents et très personnels. Elles voyagent pour le plaisir, le travail, sur des routes de pèlerinage, au milieu des backpackers…

 

Il y a des textes que j'ai oublié aussitôt fini et il y a des voix, des mots, qui m'ont touché. Sylvie Lasserre entre autre offre un témoignage plein de forces. Et j'ai lu la plus déclaration d'amour envers un pays, celle d'Aude Créquy pour le Groenland. Chaque récit étant accompagné d'une biographie et j'ai noté plus d'un récit à me procurer.

J'ai aussi noté des phrases qui ont résonné en moi, lu au bon moment.

 

Il est étrange de voir combien les auteurs-voyageurs classiques sont si peu nombreux et tant adulés. Dire que je les connais si mal. Car Alexandra David-Néel et Nicolas Bouvier ont été cité plus d'une fois. J'espère pouvoir poursuivre mes rêves de voyage en leur compagnie.

 

C'est une très belle sélection de texte, sur le voyage au féminin. Mais un voyage fort et riche, sans peur et sans naïveté.

 

Voyageuses, partir avec… - Clara Arnaud, Anne Brunswic, Yanna Byls, Aude Créquy, Karen Guillorel, Evelyne Jousset, Gaële de la Brosse, Sylvie Lasserre, Alice Plane, Caroline Riegel, Aude Seigne, Ingrid Thobois – éditions Livre du monde

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Carnets de voyage
commenter cet article
13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 07:57

 

http://www.cddp92.ac-versailles.fr/litterature-jeunesse/wp-content/uploads/2012/07/blaise_et_le_chateau_d_anne_hiversere1.jpg

Pour changer, et car j'ai du le lire bien trop de fois alors que je n'aime pas Claude Ponti, c'est Nine, 3 ans 1/2 qui vous donne son avis sur son livre préféré du moment.

 

ça raconte l'histoire d'un château. Les poussins fabriquent un château avec de l'eau, du lait, du chocolat, des fruits, des œufs, du sucre et de la farine. Ils le font pour l'anniversaire d'une fille qui s'appelle Anne.

 

L'eau, il faut aller la chercher dans les grobinets.

 

Et à la fête il y a des personnages que je connais dans les livres et les dessins animés. Il y a Max* ! Et aussi la famille souris, l'éléphant Babar. Et Yoda, c'est dans un dessin animé que papa aime bien.

 

C'est bien pour les enfants et il y a Yoda pour les adultes. Et c'est bien pour moi et pour Camille.

 

Je n'aime pas les poussins, je n'aime pas buter sur les mots inventés par Claude Ponti. Je suis une râleuse. Mais ma fille adore, et mon namoureux aussi. Alors ils les lisent ensemble.

 

Blaise et le château d'Anne-Hiversère – Claude Ponti – L'école des loisirs – en savoir plus

 

 

*De Max et les maximonstres.

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Maternelle - Album
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 07:55

http://static.skynetblogs.be/media/118201/dyn002_original_614_780_pjpeg_48920_86983dc360ffda606b64a8658f486abc.jpg

En ce moment je suis nostalgique de notre périple en Europe. Et je compense en cuisinant (enfin en demandant à mon namoureux de cuisiner pour moi).

Pour cela rien ne vaut les recettes très anglaises de Jamie Oliver !

 

De ce titre, nous avons testé le fish'n chips (hyper simple et délicieux), le poulet tikka massala (notre nouvelle recette préférée du monde entier), des sacristains au parmesan et des mini-calzone. J'ai aussi pris note de la tarte aux pommes au toffee et la tarte au noix de pécan et son sirop d'érable.

 

J'ai déjà utilisé et feuilleté plusieurs livres de recette de Jamie Oliver et je me demande si celui-ci n'est pas mon préféré. Il ne manque qu'un index des recettes pour nous simplifier la vie. Il y a un ton plus intimiste, Jamie Oliver évoque son quotidien, sa famille entre les chapitres. Ce sont des photos de lui et ses enfants qui égayent l'ensemble.

Comme toujours on est dans de la cuisine simple, familiale et hyper britannique. Moi j'adore.

 

Version originale – Jamie Oliver – Hachette pratique

Repost 0
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 08:14

http://www.bedetheque.com/media/Couvertures/113245_c.jpg

 

Zombillenium est un parc d'attraction qui met en avant la peur que les clients auront, le frisson garanti ! Son atout : tous les employés sont des créatures plus vraiment vivantes. Le responsable des ressources humaines est invisible. L'ancien vendeur de barbapapa est une momie. Et le nouvel employé, et bien, on ne sait pas trop.

 

Une bande dessinée bien plus sympa que je ne pensais avant de l'emprunter. Coloré, rythmé et drôle. Aucun frisson de prévu, c'est voulu et assumé.

Une très agréable surprise, reste à trouver la suite de la série pour en savoir plus sur ce parc d'attraction qui a parfois du mal à être rentable !

 

Zombillenium – Arthur de Pins – Dupuis - en savoir plus

 

http://www.lelivroblog.fr/media/00/01/2314809952.jpg

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Manga - BD
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 08:18

 

 

http://www.albin-michel.fr/images/couv/6/9/7/9782226257796g.jpgDans un futur apocalyptique, le monde est recouvert de glace et tout est pollué. Boire de l'eau devient un véritable luxe.

Nat est une Marquée, en tant que telle, elle est pourchassée par l'armée et doit dissimuler sa véritable identité. Elle décide alors de fuir New Vegas pour tenter sa chance d'un avenir. Pour cela, elle va confier sa vie à Wes, mercenaire trop jeune et trop honnête.

 

Le titre m'a vraiment gêné car j'avais toujours en tête Frozen, le film de Disney. J'ai aussi eu du mal à rentrer dedans à cause de l'intro, qui semble déconnecter du reste de l'histoire. Bon c'est loin d'être un roman pour lequel j'ai pris du plaisir.

On est trop dans les stéréotypes que genre, avec une histoire d'amour hyper prévisible et une touche à la Tolkien. En fait, l'histoire a du potentiel, mais je ne suis pas entrée dedans et je ne peux le reprocher qu'à l'écriture.

 

Un divertissement rapide, simple, avec une petite amourette, mais je trouve dommage que la vague d'enthousiasme pour la dystopie avec une héroïne très féminine permette aujourd'hui de trouver tout et n'importe quoi sous de belles couvertures.

 

Frozen – Melissa de la Cruz & Michael Johnston – Wiz Albin Michel - en savoir plus

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article
21 mars 2015 6 21 /03 /mars /2015 08:08

http://www.manga-news.com/public/images/series/subaru_01.jpg

 

Subaru est une jeune fille qui a veillé pendant une grande partie de son enfance sur son jumeau hospitalisé, jusqu'au décès de celui-ci. De cette expérience, elle tire une force incroyable qui lui permet de se donner à 200 % dans sa passion, la danse.

 

Ce manga date un peu mais j'ai adoré. Subaru est une héroïne attachante et le graphisme qui la met en scène, dans son quotidien et sur scène, est d'une précision qui ne donne qu'une envie : acheter en vitesse un billet pour voir un véritable baller.

J'ai beaucoup appris sur la danse, je n'avais pas vraiment pensé à l'existence de concours pour grimper les échelons et intégrer des écoles. Du coup, j'ai regardé de nombreuses vidéos sur youtube, de concours de danse classique français. Et ma culture classique a fait un bond.

 

Seul gros défaut : la fin est complètement bâclée. L'éditeur a probablement brusquement décidé que là, c'était fini. Et j'ai été très déçue d'abandonner Subaru ainsi. Mais ce dernier chapitre ne mérite pas pour autant de se détourner de cette fantastique série.

 

Par contre, va falloir faire un tour en bibliothèque ou en brocante, cat le tome 1 n'est plus disponible :-(

 

Subaru – Masahito Soda – Delcourt

 

http://www.lamusiqueclassique.com/wp-content/uploads/2012/01/Maurice-Bejart-bolero-de-Ravel.jpg

Le Boléro de Ravel dans une version trouvée en ligne qui ressemble beaucoup à ce qu'on trouve dans le manga.

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Manga - BD
commenter cet article

Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).