Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 08:00

Titre : Soldat Peaceful

Auteur : Michael Morpurgo

Editeur : Gallimard Jeunesse


Tommo est en France, sur le front. Il lui reste une nuit. Et il a bien l'intention de profiter de chaque minute pour se remémorer tout ce qui fût important dans sa vie, depuis son premier jour à l'école.


Ce livre retrace la vie de ce jeune anglais du début du siècle. Ecole, amitié, famille, travail, chaque instant est raconté avec sensibilité. Mais une tension règne sur ce récit, car on sait qu'à la fin de cette nuit consacrée à se souvenir, quelque chose de terrible va se produire. Mais on ne sait pas quoi et la surprise est totale quasiment jusqu'au bout.

Cette chose terrible, que je ne nommerai pas pour vous laisser tout le plaisir de la lecture, nécessite un bon paquet de mouchoirs à côté de vous.


Ce roman est ma troisième en lecture (en un peu plus d'un mois) d'un roman de Morpugo. Je pense que j'ai préféré « Seul sur la mer immense » car c'est un roman qui relègue la guerre en arrière-plan même si c'est elle qui influence toute la vie du personnage principal. Ici, Tommo est dans la guerre, il la vit, il la côtoie, il a peur et on a peur avec lui. Pourtant c'est une guerre qui est dessinée de façon très sobre, avec beaucoup de retenu. L'auteur ne regarde que Tommo, ce qui se passe en lui, ce qu'il ressent. Il nous épargne les horreurs de la guerre, la crudité de la mort, le dégoût des corps. Mais il restitue la peur, la tension et l'attente de la vie dans les tranchées.


La guerre qui habite le personnage en permanence (car il y est encore lorsqu'il décide de se souvenir de sa vie) n'est que la deuxième partie de ce roman. La première est celle d'une enfance heureuse et simple dans la campagne anglaise. Braconnage, thé et premier amour pour ce garçon bon vivant et attachant. C'est cette partie que j'ai préféré, j'aime la douceur de vivre de cette époque révolue.


Les avis positifs sont nombreux : Florinette, Sylvie et Ys.




Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article

commentaires

Karine :) 29/12/2009 15:34


Un autre Mopurgo que je veux lire!!  Il semble réussir`a tous les coups!


Tiphanya 01/01/2010 18:22


Cet auteur est beaucoup trop proléfique et tout ce qu'il fait semble mériter le coup d'oeil !


Marie L. 09/12/2009 18:22


Je crains que cette lecture ne soit trop "éprouvante"... Surtout s'il faut prévoir cent vingt mouchoirs...


Tiphanya 11/12/2009 15:04


Peut-être pas 120, mais un paquet oui.
C'est dommage que tu t'arrêtes à ça (je dis ça alors que je le fais tout de le temps). Mais le début est tellement chouette. Et puis c'est vraiment la scène de fin qui est triste, alors qu'elle
n'est pas forcément négative.


Ori 09/12/2009 15:43


Rien qu'y repenser, j'ai envie de pleurer snif!


Tiphanya 11/12/2009 15:03


Mais tu es une grande sentimentale !


Hambre 09/12/2009 07:09


Je suis tentée par sa lecture et la couverture me plaît beaucoup :)


Tiphanya 11/12/2009 15:03


La couverture est magnifique. J'aime beaucoup l'effet journal/carnet


saxaoul 08/12/2009 18:34


C'est un roman qu'il faut lire avec un paquet de kleenex à côté de soi ! Je garde un souvenir très poignant de cette lecture.


Tiphanya 11/12/2009 14:59


Disons surtout que le paquet de kleenex est indispensable à la fin, pour  le reste ça dépend des sensibilités de chacun.


Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).