Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2009 6 10 /01 /janvier /2009 20:00

Titre : Le conte d'hiver
Auteur : Shakespeare
Editeur : Les éditions de minuit

Léontes, roi de Sicile, devient brusquement jaloux des liens entre sa femme Hermione et son ami Polixène, roi de Bohème. Il finit même par se persuader que sa femme le trompe. Il fait enfermer sa femme, Polixène se sauve de justesse pour rentrer chez lui, le fils de Léontes meurt de la situation de sa mère.
En prison, Hermione accouche d'une petite fille, Perdita. Léontes est persuadé qu'elle est née de l'adultère et donne l'ordre de l'abandonner dans un endroit désert.
Antigonus, chargé de la tâche la laisse dans le royaume de Bohême et meurt en la quittant.
Finalement l'oracle de Delphes rendra son jugement et obligera Léontes a reconnaître l'innocence de sa femme.

Seize ans plus tard, on retrouve la jeune Perdita élevée par un berger et amoureuse du fils de Polixène.

Je lis très rarement des pièces de théâtre depuis que j'ai quitté le lycée et mon club de théâtre. Pas une seule pièce lue en 2008, et c'est pourtant le premier livre que je referme pour 2009. L'avantage d'être dans une fac d'anglais avec une bibliothèque en conséquence. Par contre pas de miracle, je l'ai lu en français.

Le mélange des genres est surprenant. On oscille entre drame et comédie. La famille adoptive de Perdita est surprenante (un père berger et un frère clown). Un voleur s'invite même sans aucune raison apparente.
Et puis la fin est beaucoup plus heureuse que ce qu'on pouvait imaginé.

Amour, jalousie, tentative de meurtre, abandon, oracle, mariage et résurection, je ne pouvais choisir meilleure lecture pour me replonger dans le théâtre. Tous les thèmes classiques sont présents. Peut-être vais-je ainsi réussir à me motiver pour en relire plus souvent.

(Le portrait en début de cette article est intitulé "Perdita chez les bergers" et a été réalisé par Antony Frédérick Augustus Sandys vers 1866)

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Adultes
commenter cet article

commentaires

Isil 13/01/2009 20:25

J'adore Shakespeare, ses comédies comme ses drames. J'ai bien aimé "Le conte d'hiver" mais c'est loin d'être ma préférée. Il faudrait que je la relise.

Nataka 11/01/2009 16:21

Les pièces de Skakespeare, surtout les comédies, ont tendance à être un peu incohérentes. On les lit avec plaisir, on les oublie vite. A moins de se lancer immédiatement dans une étude de texte. C'est dommage, parce que la plupart du temps, elles sont basées sur de bonnes histoires.

Tiphanya 11/01/2009 20:25


Aucune étude de texte n'est prévu, on verra bien s'y je m'en souviens d'ici quelques moi.


Karine :) 10/01/2009 23:57

J'adore Shakespeare... mais je crois que je n'ai jamais lu cette pièce!  Va falloir remédier à ça!

Tiphanya 11/01/2009 14:31


Très rapide à lire en plus. Le mélange des genres vaut vraiment le coup d'oeil.


Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).