Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 17:51

Titre : Féroces - la saga des Wildenstern - tome 2

Auteur : Oisin McGannhttp://www.fleuruseditions.com/feroces-5876-450-450.jpg

Editeur : Mango

Pour jeunes adultes amateurs de steampunk et de complots tordus

 

Attention, je vous présente ici le tome 2 et donc certains éléments peuvent vous dévoiler la fin du tome 1 !

 

Roberto est le nouveau patriarche et Nate est chargé de sa sécurité. Malgré leur volonté commune de mettre fin aux règles de l'ascension,  un ennemi semble manipuler chacun des membres de la famille pour arriver à ses fins. Il semble également en savoir beaucoup et il révèle certains sombres secrets du passé.

Avec l'aide de Daisy, Nate va tenter de comprendre ce que sont devenus un grand nombre de femmes de la famille disparues prématurément.

 

J'ai clairement moins accroché avec le premier tome. D'ailleurs le premier tome se suffisant à lui-même, à moins d'avoir vraiment accroché, passez-vous de celui-ci. En fait ce sont les dernières 50 pages qui font de mon avis un avis négatif.

 

L'histoire est compliquée, part dans beaucoup de directions différentes pour se conclure sur un élément totalement inattendu et trop gros pour être crédible au milieu du reste (l'auteur réutilise une ficelle du premier tome). Certains détails m'ont chiffonné et si l'écriture et le héros font de ce livre en récit pour ado, certains propos auraient tenance à le classer en adulte (le rapport de Nate à l'alcool, la violence, l'absence de réflexion morale des personnages sans aucune nuance du narrateur, etc).

 

Et pourtant l'univers me plaît, j'aime à imaginer cet incroyable manoir et ses passages secrets, les mécanimaux (moins présents mais plus complexes). Tatiana est un personnage qui mériterait plus d'attention, de même que Daisy. Mais de la même façon que la société méprise les femmes, le narrateur les laisse trop souvent de côté.

Le troisième et dernier tome est prévu pour cet automne. Malgré mon avis assez négatif, j'envisage de lire le troisième tome, car la fin nous promet de savoir enfin d'où viennent les mécanimaux et les particules intelligentes. Et je suis vraiment curieuse de voir comment tout l'univers sera logique avec un passé qui ressemble à un avenir de SF et un présent très victorien...

 

Je vous laisse jeter un oeil sur les couvertures d'origine, y a pas à dire, la version française est beaucoup plus intéressante.

 

http://www.oisinmcgann.com/images/novelimages/ancientappetites/AA%20Paperback%20Cover.jpg

 

http://www.oisinmcgann.com/images/novelimages/wisdomofdeadmen/TWODM%20Cover-Low%20Res.jpg

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 07:00

http://soleilmanga.com/images/mangas/82_big.jpgDon Dracula - Osamu Tezuka - Soleil manga

2 tomes - dès 10 ans (voir moins) - j'ai lu le premier et j'ai adoré !

Don Dracula vit à Tokyo avec sa fille Chocolat. La vie est bien différente au Japon mais il réussit à conserver ses habitudes alimentaires et à envoyer Chocolat à l'école.

Le premier tome est composé de 12 histoires différentes. C'est à mourir de rire, c'est rythmé, bref c'est génial. L'ensemble est grotesque, avec un humour de base (qui devrait même plaire aux garçons de moins de 10 ans) et plusieurs clins d'oeil aux vampires et autres créatures fantastiques se baladent par-ci par-là (pour satisfaire les plus grands lecteurs). Et surtout il y a Chocolat qui est d'une grande intelligence comparée à son père. Elle pourra ainsi le ramener à la vie à plusieurs reprises. A découvrir !

 

Astro Boy - Osamu Tezuka - Senseihttp://media.librairiedialogues.fr/47/attachments/original/1/9/8/000627198.jpg

Anthologie en 5 volumes, je n'ai lu que le premier - dès 10 ans

Astro Boy est un robot. Mais il est surtout un petit garçon qui habite avec ses parents (robots) et qui va à l'école. Il aide les plus faibles et n'hésite pas à utiliser sa force pour arrêter les méchants, qu'ils soient voleur de haut vol ou grosse brute de l'école.

Cinq histoires différentes sont reprises dans ce volume, complétées d'une intro en couleur expliquant la naissance d'Astro.

J'ai été très surprise en me plongeant dans ce manga qui évoque plus le Journal de Mickey que n'importe quel manga publié dernièrement. Et c'est valable aussi bien pour le trait du dessin que pour l'histoire. Du coup je me demande si les jeunes d'uajourd'hui y trouvent leur compte. En tout cas je ne doute pas que certains adultes seront pris d'une sacré nostalgie, même en découvrant Astro Boy pour la première fois.

 

http://www.glenatmanga.com/img/cata/02couv/9782723463409-G.jpgLes gouttes de Dieu - Tadashi Agi & Shu Okimoto - Glénat

Série en cours (28 tomes au Japon - 17 en France) - pour adulte - j'ai lu les 3 premiers tomes

Shizuku Kanzaki est le fils d'un oenologue reconnu, mais n'a lui-même jamais bu de vin. Son père a réussi à l'en dégoûter avant qu'il n'en est bu une seule gorgée. Pourtant au décès de son père, il va se plonger dans cet univers pour répondre au défi lui ouvrant les clés de son héritage.

Je ne connais rien en vin et je dois dire que je n'en ai jamais bu (du rouge je parle). Pourtant j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce manga qui a ravivé des connaissances (pour mon boulot j'ai rencontré plusieurs viticulteurs, mais c'était il y a fort longtemps). Bref, revenons à nos moutons.

Je craignais un manga trop professoral sur le vin mais l'histoire est suffisament construite et les informations dissiminées au fur et à mesure sans casser le rythme. On s'enthousiasme pour le héros et on le suit avec attention. Je lirais avec plaisir la suite, même si je serais très probablement lassée avant d'atteindre la moitié de la série.

 

Les contes cruels - Kaori Yuki - éditions Tonkamhttp://www.decitre.fr/gi/17/9782759501717FS.gif

One-shot - pour grands ados

Quatres histoires se succèdent mettant toute en scène une jeune femme confrontée à une situation surprenante.

Je m'attendais à quatre histoires faisant frissonner, avec fantômes et autres moments plein de surnaturel. Pourtant au final j'ai eu l'impression de lire 4 histoires de genre bien différents. La première a donné à son titre au recueil et est macabre à souhait. La seconde joue sur le principe de réincarnation dans une ambiance policière. La troisième mêle réincarnation à la sorcellerie. Enfin la quatrième est une histoire de vengeance. Sympa à lire mais sans plus.

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Manga - BD
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 07:00

Titre : L'autre bout du mondehttp://www.hongfei-cultures.com/photogallery/9782355580314_ABM.jpg

Auteur : Chun-Liang YEH

Illustratrice : Sophie ROZE

Editeur : HongFei

Pour les voyageurs et ceux qui apprennent à lire

 

Langlang vient d'avoir six et demain il entrera à l'école pour apprendre à lire et se faire des amis. Il profite de son dernier jour de vacances pour rendre visite à sa grand-mère qui a un cadeau pour lui. Lors de leur balade, il va découvrir un peu de l'enfance de sa grand-mère.

 

Je préfère les résumés qui laissent un peu de surprise, surtout que la fin est très agréable à découvrir par soi-même. Mais je peux ajouter que la grand-mère a les pieds bandés et n'a pas eu le droit d'apprendre à lire et écrire véritablement.

 

L'histoire est très chargée culturellement et le dialogue sera indispensable pour permettre à un enfant de bien tout comprendre. D'ailleurs l'éditeur la recommande à partir de 6 ans.

Par contre les illustrations conviendront à tous sans peine. Chaque page n'est que collage ou presque et je suis encore surprise de la finesse du résultat. Et contrairement à certains albums qui optent pour la simplicité lorsqu'il s'agit de collage, ici chaque page est riche en détail à observer.

 

Et pour vous permettre de deviner la taille des pieds bandés d'une femme, voici le dernier fabriquant de chaussures à leur taille en Malaisie. J'ai été dans sa boutique, mais je ne peux pas vous montrer la photo que j'avais prise moi-même donc je vous laisse avec celle-ci trouvée ici.

 

http://photos.igougo.com/images/p119807-Melaka-Melaka.jpg

Repost 0
Published by Tiphanya - dans 0 - 99 - albums
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 07:00

Titre : Les orphelins du tempshttp://www.decitre.fr/gi/32/9782810002832FS.gif

          tome 1 : la liste

          tome 2 : la fuite

Auteur : Margaret Peterson Haddix

Editeur : Toucan jeunesse

Pour les amateurs de SF ou de roman historique

 

Un avion apparaît brusquement dans un aéroport. A son bord : 32 bébés.

13 ans plus tard, Jonah va commencer à se poser des questions losqu'il découvre les coordonnées du FBI dans son dossier d'adoption et en recevant d'étranges lettres. Surtout que ces mêmes coordonnées appraîssent dans le dossier de son ami et voisin Chip qui découvre totalement qu'il est un enfant adopté avec l'arrivée des lettres. Avec l'aide de Katherine, ils vont tenter de trouver des réponses.

 

Voilà une série très bien construite avec deux tomes très différents, bien que totalement cohérent l'un par rapport à l'autre. Le titre oriente le lecteur directement sur un voyage dans le temps, mais on est loin de la vérité. D'ailleurs le titre anglais conserve mieux le suspens "the missing".

 

On suit toute l'aventure selon le point de vue de Jonah. C'est l'ado qui ne veut pas se prendre la tête par excellence. Il va se retrouver entraîner dans tout ça par Katherine (sa soeur) et Chip qui ont une âme de détectives.

Ce roman m'a fait penser à une version jeunesse de La patrouille du temps de Poul Anderson que j'ai lu il y a peu de temps. Le principe de départ est le même : si on peut voyager dans le temps, alors on peut aussi le bousiller.

 

http://www.decitre.fr/gi/81/9782810003181FS.gifSeul petit bémol à ce roman (dont je vais lire le tome 3 très prochainement) : la traduction ! Certains objets changent d'un paragraphe à l'autre. Je n'ai plus l'exemple en tête, mais par exemple il a une télécommande qui quelques lignes plus tard sera un téléphone. Le côté rythmé, les nombreux dialogues devraient en faire un roman apprécié des 10-13 ans ou pour ceux qui découvrent les théories accompagnants les voyages dans le temps. Surtout que certains passages (en italique) sont purement et simplement les pensées de Jonah, introduisant ironie ou ras-le-bol.

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 07:00

Titre : Imagohttp://ecx.images-amazon.com/images/I/51C0MSIqPvL._SL500_AA300_.jpg

Auteur : Nathalie Le Gendre

Editeur : Syros

Roman ado que je ne recommande à personne

 

Neï voit son quotidien basculer lorsque sa soeur aînée décède avec son mari. Elle se voit alors confier le nouveau-né de sa soeur, ainsi que la charge de futur chef de clan. Le tout, alors qu'elle n'a pas encore accompli son imago, le rituel permettant de devenir adulte.

 

 

Voici un roman qui commençait mal. J'avais la sensation de me trouver dans un décor pré-colombien fantaisiste, propice à la confrontation entre les populations locales et les premiers blancs. Ainsi on croise des créatures incroyables et des inventions me faisant penser aux lucioles (ces objets que l'on charge au soleil et qui brille toute la nuit). Et puis finalement, ce n'est que vers la fin que j'ai compris que Neï vit dans un monde futuriste et dystopique qui aurait survécu au Grand Chamboulement qui se serait produit en 2012. Pourtant la société est clairement une société dite « primitive » et première incohérence à mon sens : comment une telle société peut-elle exister dans un futur plus ou moins lointain. Rien n'est dit sur le Grand Chamboulement, sur l'origine du peuple de Neï ou sur les blancs.

 

L'histoire elle-même m'a paru insignifiante. Au fil des chapitres on est plongé dans un drame familiale (deuil, héritage, recherche du père), une critique de la société (via l'opposition homme-femme), la confrontation entre les blancs et les « indiens », l'entrée dans le monde adulte. Du coup de nombreuses questions se posent, mais rien ne se passe. On referme le roman sans qu'aucun des sujets ne soit clôt ou simplement n'ait évolué. C'est très frustrant de voir tout un univers se mettre en place avec de multiples possibilités et des pistes de réflexions, pour qu'au final le seul intérêt soit Neï qui pourra continuer à vivre et tout faire en même temps.

 

Et pour finir, détail pour beaucoup de lecteurs (et encore plus pour les ados qui sont concernés par cette lecture) mais qui ne signifie pas que ce doit être négligé, le récit semble au final être la description ethnologique d'une tranche de vie. D'ailleurs le roman est bien écrit, et on entre très facilement dans le récit. Mais d'un point de vue ethnologique, c'est bidon. Je ne dis pas que l'auteur devait décrire des choses existantes, mais simplement prendre en compte des données réalistes. Ainsi le rite initiatique est vide de sens et ne repose que sur des prophéties, et le rite funéraire met en avant une partie du corps que presque personne ne considérait comme symbolique (chez les pré-colombiens, c'étaient le foie, le cœur et les pieds qui étaient très importants et non le cerveau).

 

On passe son chemin et on va lire le sang des lions (dystopie et humanité sauvé grâce aux Massaï), Sur les traces de Siri Ang (récit initiatique toujours chez les Massaï, entre modernité et tradition), le vieux qui lisait des des romans d'amour (pour l'ambiance "vie en forêt") ou même La cité des dieux sauvages (où les indiens y ont également plus de connaissances médicales que les blancs).

 

Et tout de même : le site de l'auteur.

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 07:00

Titre : Instinct 1http://www.decitre.fr/gi/43/9782092023143FS.gif

Auteur : Vincent Villeminot

Editeur : Nathan

Pour ados fan de montagne ou d'aventure

 

Quelque part du côté de Seattle. Alors qu'ils reviennent de l'aéroport, la famille Blackhills a un terrible accident de la route. Lorsque Tim se réveille, il découvre ses parents et son frère décédés. Puis comme dans un rêve il s'échappe de la voiture, se lance dans la forêt et est persuadé d'être un ours.

Lorsqu'il se réveille à l'hôpital il est convaincu d'avoir eu une crise de folie. Les analyses s'enchaînent jusqu'à l'arrivée d'un médecin qui lui propose de venir s'installer dans son centre de recherche dans les Alpes. Ce médecin est persuadé qu'il n'est pas fou.

 

Le résumé qui accompagnait le livre que j'ai lu dévoilé trop d'infos et m'a gaché le plaisir de la lecture. Donc je vais essayer moi-même de ne pas en dire trop. En savoir trop vous gâche toute la première partie tandis que j'ai dévoré les 2/3 restant en une soirée. C'est rythmé, il y a du suspens et un trio de personnages attachant. D'ailleurs le rythme s'accélérant au fil des pages, les chapitres diminuent de même et le nombre de points de vue augmentent.

 

Dans ce centre de recherche Tim va se faire des amis et même plus (mais il faudra attendre le 2e tome). D'un côté Flora, adolescente un peu garçon manqué et as de l'informatique. De l'autre Shariff, cuistot hors pair et grand maître zen.

C'est aussi un récit d'action, car le centre de recherche a des ennemis très dangereux. Il va y avoir pas mal de morts, de quoi réfléchir sur "tuer ou être tué".

 

Dans le centre de recherche se trouve une bibliothèque contenant tous les récits contenant des hommes devenant des animaux. On devine que l'auteur a du beaucoup se documenter avant de se lancer dans l'écriture. Et certains titres donnent envie d'être (re)découvert. C'est le cas par exemple de Dracula, mais aussi de nombreux mythes (toutes civilisations confondues).

 

Il ne me reste plus qu'à attendre la suite...

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 07:00

Retour des mercredis de l'album avec ce mois-ci Quentin Blake et Sara. Le premier est souvent très connu pour ses nombreuses coopérations avec Roald Dahl, mais il n'a pas fait qu'illustrer, et il est l'auteur-illustrateur de plus d'un livre.

Petite présentation de deux d'entre eux.

 

Clown - Quentin Blake - Gallimard jeunesse

Pour les bavards qui lisent sans savoir lire !

Un clown-jouet est jeté dans une poubelle en compagnie d'autres jouets. Il va alors arpenter la ville à la recherche d'une maison pour lui et ses amis.

Une histoire sans texte où tout est dit dans les expressions du clown et dans le décor. Quelques bulles, format BD complètent le tout, mais c'est également une illustration qui remplace le texte. D'ailleurs l'ensemble m'a fait penser à de la bande dessinée, avec des cases par endroits. Côté illustrations, tout s'articule autour des personnages avec un fond et un décor tout juste esquissé, ou présenté une fois pour être occulté ensuite. Cela donne une certaine légereté aux pages.

Par contre comme je suis incapable d'inventer le texte quand il n'y en a pas, je n'arrive pas du tout à m'imaginer raconter cette histoire.

 

 

Les cacatoès - Quentin Blake - Gallimard jeunesse

Pour ceux qui n'aiment pas faire deux fois la même chose

Tous les jours le professeur Dupont répètent les mêmes gestes. Tous les jours il salue ses dix cacatoès de la même façon. Mais les oiseaux en on marre et décide de bouleverser ses habitudes.

J'ai préféré cet album, plus coloré, plus facétieux que le précédent. Car les cacatoès se cachent et se dissimulent dans chaque page permettant aux lecteurs de voir ce que le professeur ne trouve pas.

Et puis cette fois-ci il y a un texte, qu'un débutant en lecture peu tenté, un texte ou le mot cacatoès donne un rythme et une sonorité très sympathique

 

 

En savoir plus sur Quentin Blake : sur son site personnel et sur le site de Ricochet (sa bio, mais aussi l'ensemble de son travail)

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Maternelle - Album
commenter cet article

Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).