Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 07:00

Nouvelle étape du train fantôme d'Halloween avec pour thème l'école. J'ai essayé de faire plus original qu'Harry Potter et j'ai trouvé une petite sorcière très sympathique mais avec un sacré caractère. 

Retrouvez tous les participants ici ou .

 

Titre : Zouk, une sorcière à l'écolehttp://www.decitre.fr/gi/54/9782747038454FS.gif

Auteur : Serge Bloch, Nicolas Hubesch

Editeur : Bayard jeunesse

A défaut de déjà pouvoir lire Harry Potter

 

Zouk est une sorcière capricieuse qui n'aime pas qu'on se moque d'elle, qui pense que Nono est plus collant qu'un chewing-gum et surtout qui n'hésite pas à utiliser la magie pour s'affirmer.

 

Ce livre regroupe six aventures de Zouk, toute sur le thème de l'école. Ces histoires sont publiées dans « les Belles Histoires » et donc assez connu des jeunes.

Les histoires sont courtes, mais il y a pas mal de texte, écrit assez petit mais avec un vocabulaire simple. De quoi tirer vers le haut les lecteurs qui débutent tout doucement.

 

http://bloghost.hautetfort.com/media/02/02/3066511090.jpg

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 07:00

Titre : Le bal d'anniversairehttp://www.decitre.fr/images/genere-miniature.aspx?ndispo=/pi/petite-image-non-disponible.jpg&img=/pi/71/9782211203371TN.gif&wmax=70&hmax=108

Auteur : Lois Lowry

Editeur : Ecole des loisirs

Pour celles qui pensent être trop grandes pour les contes de fée mais qui aiment encore ça.

 

La princesse Patricia Priscilla va avoir 16 ans bientôt. Cet anniversaire est l'occasion d'un grand bal au cours duquel se présenteront plusieurs prétendants. Mais la princesse s'ennuie, terriblement et se met à rêver devant sa fenêtre d'où lui proviennent quelques sons du village.

Dans ce même village, Rafe enseigne pour la première fois et fait de son mieux pour devenir un excellent maître d'école.

 

Il ne manque qu'une seule phrase à ce roman pour rendre exactement ce qu'il tend à être : "il était une fois..." Car Lois Lowry nous propose une conte de fée avec une jolie princesse, des prétendants ridicules (et à mourir de rire), une pauvre norpheline, un jeune homme qui a perdu toute nouvelle de sa chère soeur. La différence entre le simple conte et ce roman est l'abondance de détails, surprenants, charmants, drôles. Le roi collectionneur de papillon, la reine à moitié sourde et qui donc ne comprend jamais rien, des frères siamois, trois cuisinières chantent en choeur à chaque instant, etc.

 

Encore une fois je suis sous le charme de Lois Lowry et je conseille ce roman à toutes les romantiques d'une petite dizaine d'années.

 

http://i45.servimg.com/u/f45/11/05/85/18/challe11.jpg

 

http://leslivresdegeorgesandetmoi.files.wordpress.com/2011/09/challenge-abc2012-babelio.jpg?w=231&h=155

Un livre qui compte double puisqu'il entre

dans mon challenge Littérature jeunesse / Young adult

et dans le challenge ABC critique

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 07:00

Titre : La dernière flèchehttp://www.decitre.fr/gi/24/9782740427224FS.gif

Auteur : Jérome Noirez

Editeur : Mango

Pour les fans de Robin des bois

 

Diane, fille du célèbre Robin des bois, s'ennuie et son père décide de la conduire à Londres pour la secouer de sa torpeur. Mais à peine arrivés, la Cité plonge Robin dans une étrange somnolence, tandis que Diane fait la connaissance du Prince des Mendiants. Et si Londres était dirigée par des êtres diaboliques et surnaturels ?

 

J'aime beaucoup le personnage de Robin des Bois et je m'attendais à trouver dans ce roman une partie des ingrédients qui me plaisent chez ce héros : de l'aventure, des combats, des pauvres à sauver, de l'héroïsme frisant le ridicule, une Angleterre médiévale et pauvre. A la place l'auteur nous propose un roman qui a sa place au rayon fantasy et pas du tout au rayon aventure.

L'histoire est foisonnante, peut-être même un peu trop et plusieurs méchants (des corbeaux, un Diable vert, des géants) viennent jetter le trouble. Tandis que le méchant classique (le chérif de Nottingham) se retrouve dans le rôle du protecteur, mais m'a surtout semblé complètement cinglé. C'est aussi un roman un peu déprimant pour la nouvelle génération. Puisque l'héroïne est la fille de Robin, on s'attend à voir apparaître de nouveaux personnages intéressants et au comportement héroïque. Ils sont malheureusement plus pathétiques qu'autre chose et d'ailleurs l'histoire finit mal pour eux. Les seuls vrais héros, ceux qui survivent à tout, sont les anciens compagnons de Robin.

 

Je crois que je suis encore plus déçue que j'avais apprécié la début de ce roman. Diane est un personnage vite attachant, la découverte de Londres est bien menée. Mais il y avait trop de fantasy derrière ce que j'espérais être une bonne aventure historique.

 

A noter : ce livre est plutôt bien chroniqué sur les sites de SF et fantasy. J'aurais du prendre le terme "démons" sur la quatrième de couverture dans son sens premiers...

 

http://i45.servimg.com/u/f45/11/05/85/18/challe11.jpg

 

http://babelio.files.wordpress.com/2011/09/challenge-abc2012.jpg?w=231&h=155

Cette lecture entre dans 2 de mes challenges et fait diminuer ma PAL !

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 07:00

http://bloghost.hautetfort.com/media/02/02/3066511090.jpg

Aujourd'hui le Train Fantôme du Challenge Halloween fait une étape au cimetière avec visite de la crypte ! (Tous les participants sont à retrouver par ici)

 

Titre : La funeste nuit d'Ernest

Auteur : Sébastien Perez

Illustrateur : Benjamin Lacombe

Editeur : Sarbacane

Pour ceux qui n'ont pas peur la nuit

 

http://www.decitre.fr/gi/29/9782848651729FS.gifErnest n'est pas très rassuré : il doit passer la nuit dans la maison de son papi mort avant sa naissance et sa chambre a vue sur le cimetière. Pourtant quand un feu follet se présente devant la fenêtre et lui demande de l'aide en échange d'un moyen de rentrer chez lui plus rapidement, Ernest n'hésite pas à accepter le marché.

 

Voici un jeune garçon qui derrière une image de peureux sait faire preuve de courage au bon moment et cela même en face d'un vampire et de son armée de morts-vivants au fond d'une crypte. C'est également un album pour se faire peur en toute sécurité. Si les tons dominant sont le rouge et le noir, les personnages ont des formes suffisamment arrondis pour ne pas mourir de peur au premier coup d'oeil. Et le feu follet bleu apparaît à chaque fois comme une présence réconfortante apportant soutien et lumière.

C'est par son intelligence qu'Ernest s'en tire et la fin laisse supposer que tout ceci n'était peut-être qu'un rêve... ou peut-être pas !

 

Côté style des illustrations, c'est du Benjamin Lacombe typique avec comme toujours des petits clins d'oeil à ses autres publications mais aussi à certains héros bien connus comme Mr Jack ou Totoro.

 

http://www.bazooka-mandarine.net/entrevu/2007_10/lacombe/ernestP08_09CU.jpg

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 07:00

Titre : Mandela et Nelsonhttp://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/images/couvertures/E127904.gif

Auteur : Hermann Schulz

Editeur : Ecole de loisirs

Pour les délégués de classe et autres chefs d'équipe qui se demandent comment ils en sont arrivés là.

 

Nelson est le capitaine de l'équipe de foot junior de Bagamoyo, une ville de la côte tanzanienne. Un rôle qui jusqu'ici ne lui demandait pas trop de travail, mais tout change lorsqu'une rencontre est programmée avec une équipe allemande. Il va falloir remettre en état le terrain, s'assurer que tous les joueurs seront présents, mettre au point une tactique... Heureusement sa soeur jumelle, Mandela, qui fait également partie de l'équipe et passe des heures à papoter et se maquiller sera là pour l'aider.

 

J'ai vraiment beaucoup aimé ce roman qui n'est pas vraiment une histoire de foot, mais plutôt celle d'une équipe dans un pays où aller à l'école est un luxe et avoir le temps de jouer au foot encore plus. Ainsi dans l'équipe si certains enfants ne semblent pas travailler, d'autres n'ont de cesse d'aider leur famille. Et le narrateur étant Nelson, habitué à cette situation, aucun misérabilisme ne vient plomber l'histoire. Au contraire, c'est vivant, c'est joyeux, c'est fouilli et Nelson se sent vite déborder par sa tache sans pour autant s'inquiéter. Tout finira bien par se résoudre.

 

Il y a aussi la rencontre des deux équipes, la surprise de voir un noir parmi les allemands, la peur de devoir trouver des crampons quand les baskets sont déjà un bien précieux. C'est un récit dans lequel Nelson grandit beaucoup en apprenant à regarder ce qui se passe autour de lui afin de pouvoir remplir son rôle de capitaine et que tout soit prêt pour la rencontre.

 

Un roman que je conseille à tout le monde, peu importe votre ressenti sur le foot.

 

http://i45.servimg.com/u/f45/11/05/85/18/challe11.jpg

Lecture 3/24 du challenge.

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 07:00

Titre : La ronde des conteshttp://www.hongfei-cultures.com/-BanqueImageSite/Titre-Couv/Catalogue-titres-037-RONDE-Couv.jpg

Auteur : Mélusine Thiry

Editeur : HongFei

Pour ceux qui maitrisent bien leurs classiques

 

Une fois les enfants endormis, les personnages de conte se réveillent et sous l'allure d'ombre chinoise se baladent dans un étrange univers.

 

Cet album est assez surprenant et chaque page comprend trois parties.

Le texte, petit poème très court, et souvent bien trouvé et est un petit bonheur à dire à voix haute.

L'illustration, des ombres chinoises sur un fond gris avec parfois une petite pointe de couleur, permet le plus souvent de reconnaître le personnage mis en scène. Mais il est plus facile de reconnaître Peau d'Âne que le Petit Chaperon Rouge.

Les onomatopées réalisés par les trois petits héros en balade sont une façon de saluer chacun des personnages et de réviser les cris des animaux. Si pour la Chèvre de Monsieur Seguin c'est assez facile, pour Blanche-Neige, il faudra pousser la chansonnette.

 

Mais pourtant il manque quelque chose. Je m'attendais à une petite histoire et j'ai plus l'impression de feuilleter un nouvel imagier sur les contes. D'ailleurs un intrus se cache parmis les personnages et crée un moment de surprise fort sympathique. Mais ensuite, pfff, ça retombe à plat.

 

Quelques extraits :

La grenouille grimace,

elle attend en grognant

le baiser grisant

qui lui rendra la grâce

 

Mais où est donc Boucle d'Ornicar ?

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 07:00

Nouvelle étape du train fantôme avec l'effrayant village zombies qui dans ce cas précis est plutôt un effrayant bord de mer investé de zombies.

 

Titre : La brigade des spectres - Le phare des zombies

Auteur : Alain Venissehttp://www.decitre.fr/gi/51/9782081600751FS.gif

Editeur : Castor Poche

Pour ceux qui rêvent d'une version supernaturelle des enquêtes du Samovar

 

Au bord de la mer, quelque part en Bretagne. Lorsque Gregory voit son frère kidnappé par des zombies, il a du mal à trouver quelqu'un pour le prendre au sérieux. Pourtant on finira par le mettre en contact avec la Brigade des Spectres qui accepte de se lancer dans la bataille.

 

Ce livre fait parti d'une série et j'avais peur de ne rien comprendre pour n'avoir jamais rien lu d'autres. Que tout le monde se rassure ce n'est absolument pas un problème car l'histoire est racontée principalement du point de vue des personnes faisant appel à la Brigade des Spectres (composé d'un adulte bourru, d'une jeune fille médium et d'un jeune garçon geek).

 

De mémoire les histoires de la collection Chair de Poule sont plus effrayantes, car ici le roman est plus dans l'enquête policière que dans le frisson proprement dit (ce qui me convient tout à fait).

En tout cas l'histoire est bien construite, un peu trop mièvre par moment (en arrière-plan se dessine une histoire de famille) mais bien rythmée. Le seul défaut du livre est les régulières confusions dans les prénoms des personnages.

 

Grâce au challenge d'Halloween je viens donc de lire ma première histoire de zombie !!!

 

http://img.over-blog.com/200x198/2/46/88/85/Divers/halloween-2011.jpg

Partager cet article
Repost0

Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).