Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 08:00

 

http://bloghost.hautetfort.com/media/00/02/3601224965.jpgA la lecture du billet de Hilde annonçant un challenge geek pour toute l'année, je me suis dit « génial, je vais enfin essayer de comprendre une partie de ce que mon namoureux raconte ». Je m'inscris avec un petit commentaire et tout en l'écrivant j'en parle à mon namoureux. Il m'incite à ajouter trois titres de films que je n'ai jamais vu. Le commentaire est en ligne, et très satisfaite de moi-même (qui avais pris la décision il y a deux jours de ne participer à aucun challenge, mais Hilde fait ça trop bien à chaque fois pour Halloween), je déclare « cette année, je me fais une culture geek ». Ricanement à côté de moi « tu es déjà tout ce qu'il y a de plus geek, qu'est-ce que tu veux faire de plus ? ».

 

J'ai essayé de me défendre. Mais l'argumentaire est tombé, imparable :

  • j'ai vu et lu Le Seigneur des Anneaux (même si c'est loin d'être le film et le livre que je préfère)

  • en ce moment tous les soirs je regarde Doctor Who, j'en suis à la fin de la 5e saison, je ralentis, car bientôt il n'y en aura plus.

 

Disons que je suis une petite geekette alors, avec une culture imparfaite. Je n'ai jamais vu aucun épisode de Battle Star Galactica. Le mot rétrogaming ne fait pas vraiment sens pour moi. Donc 2013 sera sous le signe de la Geek attitude et j'en suis très fière !

 

Je n'ai encore aucune idée de ce que je vais lire, voir, écouter, mais je suis sûre que Hilde va nous faire une magnifique sélection et que je devrais y trouver mon bonheur. Mais d'ici là, n'hésitez pas à me laisser des suggestions.

Partager cet article
Repost0
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 08:00

Voici un auteur dont j'entends régulièrement parler, dont je vois beaucoup de titres en bibliothèque et librairie, mais que je n'ai jamais lu. Je ne sais pas pourquoi, je n'ai jamais trouvé la motivation de m'y plonger. Du coup, c'est reine-Marie qui a lu ce service presse et vous donne son avis.

 

http://myboox.f6m.fr/images/livres/reference/0018/15/le-livre-d-etoile-gil-ben-aych-9782211204699.gifLe livre d'Etoile - Gil Ben Aych  (Médium) - Ecole des loisirs
   Ce roman commence par le départ hypra-précipité d'Etoile, juive algérienne, de Tlemcen, quasiment du jour au lendemain, pendant les"évènements", juste avant l'Indépendance. Ses filles ont peur des attentats, et du sort réservé à la population juive, et lui enjoignent de quitter sa maison, et cette terre où tous ses ancêtres sont enterrés. Ce récit sera le sien, où elle raconte son périple d'Algérie vers la France.

    G. Ben Aych réussit ici à retranscrire une langue vivante, parlée, truffée de néologismes, et à nous transmettre les émotions de cette vieille femme, obligée soudainement de s'adapter à une nouvelle vie. Elle confie : "la vie fuit doucement depuis que j'arrive ici en France, et moi-même je suis comme en fuite..." Un an après son déménagement, elle retrouve néammoins goût à la vie, et apprécie le douceur et le réconfort de sa vie en famille. Elle voit tout au prisme de sa naïveté extrême, et, parfois, de sa fermeture à la nouveauté...
    Ce serait alors, peut-être, plus un livre pour adultes, car il serait difficile, quand on est ado, de comprendre cette naïveté, et cette époque, très présente dans le livre...

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2013 2 01 /01 /janvier /2013 08:00

SI j'ai bien pris le temps d'écrire deux bilans pour 2012 (un par blog, soit ici et ), je ne vais pas pour autant me lancer dans les bonnes résolutions que je ne tiendrai jamais. Mais cela ne va pas m'empêcher de vous souhaiter une belle année 2013.

 

kita-usagi-1.jpg

 

Cette illustration vient du site Kita Usagi (les lapins du nord)

que j'ai découvert lors de mon voyage au Japon. Un univers très sensible que j'adore.

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 08:00

http://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/images/couvertures/072441.gifIl faut sauver Saïd est dans ma liste de titres pouvant intégrer mon corpus pour mon mémoire. J'aurai pu vous trouver mieux en cette période de fêtes. Ce n'est pas le genre d'histoire que je recherche lorsque je lis de façon plus personnelle. C'est pourtant une histoire touchante, qui devrait parler à beaucoup de jeunes (je pense à ceux que j'avais en club de lecture). Mais surtout, et je pense le dire pour la première fois, ce roman mérite un accompagnement, une discussion, une réflexion entre jeune lecteur et un adulte (parent, professeur, ami).

 

Car Saîd vient d'entrer au collège et après le bonheur du primaire, il découvre l'horreur d'un établissement de banlieu où le silence, le calme et l'étude sont inexistants. Il perd l'envie d'apprendre, d'être le meilleur, de jouer avec la langue française.

Au même moment, le quotidien à la maison est de plus en plus dur, son frère ayant rejoint de façon active le gang de leur cousin, terrorisant tous les élèves du collège, mais aussi tout le quartier. Et comme si ça ne suffisait pas, ce même frère se refuse le nom de français et veut imposer les principes islamiques à la maison, sur sa soeur principalement.

Pourtant autour de Saïd, trois personnes pourraient le soutenir dans son envie d'apprendre : son professeur de français, capable de changer ses quatre pneus toute seule, son professeur d'histoire tout droit sorti du film Mission impossible, et Antoine son seul ami.

 

Lu en une journée (il y a quelques jours déjà), j'ai du mal à prendre de la distance avec ce roman. Car je ne sais pas quoi répondre à Brigitte Smadja qui dédicace son roman à "tous les élèves qui ont envie d'étudier et ne le peuvent pas". Comment peut-on sauver Saïd ? Qui peut sauver Saïd ?

Je pense à une amie, prof dans un établissement dont la CPE a été agressée juste avant les vacances par un parent d'élève. Je pense à Princesse Soso (dont j'ai détesté le bouquin, mais quand même), qui dégoutte de vouloir faire entrer son enfant dans le système. Mais je pense aussi aux trois petits sri lankais à qui je donnais des cours de soutien quand j'étais au lycée, car leurs parents ne parlaient pas le français suffisamment correctement pour les aider.

 

Un livre magnifiquement écrit, à la première personne. Touchant, pertinent, je suis ravie d'avoir un autre titre du même auteur à lire pour mon mémoire.

 

Il faut sauver Saïd - Brigitte Smadja - Ecole des loisirs

NB : ce roman a été adapté en film en 2007.

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 08:00

Tranquillement je continue mes découvertes côté manga, et j'avoue que cela fait des mois que je n'ai pas ouvert une BD. La faute à ma bibliothèque où j'ai l'impression de voir toujours les mêmes titres mis en avant.

 

Mais pour le coup, sur les trois mangas que je vous présente aujourd'hui, les deux qui viennent justement de ma bibloithèque sont de vrais déceptions. Le troisième est un prêt, et je vais guetter la suite. Commençons par celui-ci.

 

http://www.ki-oon.com/medias/ckefinder/images/news/Gise%CC%80leAlain_big.jpg

 

Gisèle Alain, Sui Kasai, Kii-oon

Gisèle Alain est une jeune fille de très bonne famille, qui vit seule (on ne sait pourquoi) comme logeuse et femme à tout faire. Enfin ce serait plutôt demoiselle, car elle est toute jeune et découvre le monde loin de sa prison dorée pour la première fois.

Séduite par le dessin avant tout, le caractère de l'héroïne est le point fort de cette série. Entre naïveté, simplicité et obstination, elle se retrouve dans des situations cocasses, entrainant avec elle, l'un de ses locataires en retard sur son loyer.

Ce premier tome est une vraie mise en bouche, avec une petite histoire pour chaque chapitre et l'apparition d'une intrigue plus générale uniquement dans les dernières pages. En tout cas, j'adhère totalement et espère bien pouvoir lire la suite prochainement. Le tome 2 est prévu pour mi-janvier, tandis que 3 tomes sont déjà disponibles au Japon.

 

Billy Bat, Naoki Urasawa & Takashi Nagasaki, Pika éditionhttp://www.manga-news.com/public/images/vols/billy-bat-jp-1.jpg

Impossible à résumer, je n'ai pas du tout accrocher avec l'histoire. Compliquée, elle m'apparaît surtout comme totalement improbable. L'auteur prend le parti d'ancrer son récit dans notre réalité, mais j'ai du mal à croire qu'une chauve-souris soit à l'origine de la célébrité du Christ ou qu'elle ait fait un tour sur la lune avant le premier homme.

J'ai voulu lire le deuxième tome pour être sûre de mon avis... je me suis arrêtée à mi-chemin.

 

Pichi Pichi Pitch, la mélodie des sirènes, Pink Hanamori & Michiko Yokote, Kurokawa

Je devrais avoir honte d'avoir emprunter cette série et lu les deux premiers tomes. Mais à ma décharge, je me suis dit que si c'était en bibliothèque, en rayon jeunesse (et une petite dizaine de tome !), c'est que ça ne pouvait pas être si pathétique que la couverture et le nom de l'auteur laissaient supposer. J'avais tord.

http://page58.p.a.pic.centerblog.net/o/431a9f5b.jpgLe résumé donne une bonne idée : dans les océans vivent des princesses sirènes, possédant le pouvoir de protéger les mers grâce à une perle magique. Lucie est tombée amoureuse d'un humain alors que son bateau faisait naufrage et elle lui a offert sa perle. Alors qu'un terrible méchant s'apprête à anéantir les océans, Lucie doit retrouver sa perle et les autres princesses sirènes. Ensemble elles pourront chanter suffisamment fort pour vaincre.

Le point de départ est donc la petite sirène, cette histoire de perle est louche, mais disparaît au bout de deux ou trois chapitres. Reste une histoire d'amour, avec risque de se transformer en écume si l'humain apprend que la sirène est sirène, et des scènes ridicules car les sirènes peuvent se transformer en humain mais l'eau les retransforment, donc elles doivent faire attention à chaque fois qu'il pleut ou qu'elle va à la plage. Et surtout, surtout, le pire, elle se bat contre les méchants en chantant des chansons dont le texte délivre un message d'amour.

Et j'ai quand même lu deux tomes.

Les parents devraient avoir honte d'acheter ça à leurs enfants. C'est abrutissant, mal écrit, mal dessiné et même pas vraiment romantique.

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 08:00

Alors que l'année se termine, l'envie de faire un petit bilan me prend. Je n'ai pas envie d'attendre les premiers jours de 2013, car à ce moment là, j'espère me projeter vers le futur et non regarder vers le passé.

 

Mon année 2012 a commencé de façon très dur. Et malgré tout, une fois l'hiver passé, nous n'avons aucune raison de nous plaindre L'année 2012 a été bonne !

 

Mais parlons plutôt lecture, puisque c'est le thème de ce blog. Je ne peux dire combien j'ai lu de livres, d'albums, de manga ou d'essai. Je ne compte plus car je lis trop, bien plus d'une centaine de romans par an... Par contre, sans avoir compter non plus, c'est probablement l'année durant laquelle ma PAL a le moins augmenté. Il faut avouer que vouloir partir en famille au Japon motive pour ne pas dépenser.

 

Je n'ai aucun bilan de challenge, car c'est bien la première fois que je n'en ai pas fait. A la place, je vous propose mes coups de coeur de l'année.

 

Relire Matilda et se souvenir quel merveilleux conteur Roald Dahl était.

Découvrir le Danemark sur les pas de plusieurs adolescents entrant dans l'âge adulte, grâce à Flash.

Se sentir vivante en se laissant happer dans Jolene, une merveille sur l'amour, la vie, la musique. Mais aussi grâce à la légereté qui règne dans Café Givré.

http://www.ricochet-jeunes.org/public/scans/10/44933.jpgRire et voyager, surtout rire, avec deux aventuriers malgré eux (surtout le tome 1).

Douter, puis adorer Ton histoire, un album bicolore pour les bébés. Avoir hâte de lire à ma fille Jinju et de préparer avec elle son premier sapin de Noël.

Prendre une pause décalée au fil des tomes de Princess Jellyfish. Mais finalement être de plus en plus exigeante côté manga et album et donc être très rarement hyper enthousiaste.

 

Je ne peux que conclure ce bilan sur ma petite crise existentielle cette été, hésitante alors à abandonner ce blog. Comme vous avez pu le voir, sans vraiment toucher à la forme du blog, j'ai choisi de faire évoluer mon écriture. Ce n'est pas toujours très réussi, même si c'est plus personnel, plus "blog" que "critique". Personnellement je suis très contente de ce changement même si maintenant je n'ai plus qu'à m'améliorer.

 

Et vous, satisfait de votre année ?

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 08:00

http://images-booknode.com/book_cover/2643/jinju---mon-premier-sapin-de-noel-2642892-250-400.jpgA la maison nous sommes deux fans (et demi, car nous ne sommes pas encore sûre de l'avis de MiniN, 13 mois) de Jinju. Cette petite fille coréenne vient de s'installer en France et nous initie à la pluralité culturelle.

 

Dans ce tome, de saison, Jinju s'interroge sur les lumières et les décorations qui illuminent les rues et est très surprise d'apprendre qu'en France tout le monde reçoit des cadeaux.

 

Derrière une façade assez chic (l'immigration des asiatiques en France est plutôt bien perçue), des héroïnes vraiment trop mignonnes (j'adore le bonnet de Jinju avec des petites oreilles) et des sujets très terre à terre (il existe un tome sur la cantine), les jeunes lecteurs découvrent que ce qui va de soi pour eux, n'est pas toujours si simple pour les gens d'une culture différente.

Ainsi Jinju n'a jamais fêté Noël et jamais reçu de cadeaux à cette occasion puisqu'elle ne va pas à l'église. Mais sa maman lui explique qu'en France le Père Noël passe chez tout le monde, sans distinction et Jinju se prépare donc à recevoir ses premiers cadeaux (et à remercier comme il se doit le Père Noël pour ça).

 

Alors bien sûr, pour une famille comme la notre qui envisage de s'installer pour un temps au Japon, ces albums sont des pépites précieuses car après tout je pense qu'il fonctionne autant pour les enfants qui s'installent en France, que les enfants qui ont un camarade de classe qui vient d'arriver en France, que pour les petits français qui quittent la France. Bref aucune raison de s'en priver, car c'est bel et bien une leçon de tolérance que Jinju nous propose à chaque fois.

 

Jinju, Mon premier sapin de Noël - Lim Yeong-hee & Amélie Graux - Chan-ok

 

http://www.bodoi.info/wp-content/images/S1248/coin_noel_jinju_image.jpg

Partager cet article
Repost0

Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).