Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2009 3 07 /01 /janvier /2009 20:00
Titre : Elmer et le nounours perdu
Auteur : David McKee
Editeur : Ecole des loisirs

Alors que la nuit tombe, Elmer est attiré par les pleurs de bébé éléphant. Celui-ci a perdu son nounours ! La situation est grave et Elmer décide de prêter son propre nounours, le temps de se lancer à la recherche de celui de bébé éléphant.

Tout le monde connaît Elmer, l'éléphant de toutes les couleurs. Et malgré ses 40 ans, il ne semble pas avoir pris une ride plaisant toujours à tous.
Il y a deux semaines je parlais d'un éléphant qui faisait office de nounours, pour évoquer l'amité. Cette fois-ci je prend un nounours qui appartient à un éléphant, pour parler de nounours tout simplement ! Bon pas seulement, car dans chaque texte d'Elmer se cache beaucoup de chose, comme la différence, l'entre-aide et ici la perte d'un objet précieux.

J'ai surtout apprécié la savane colorée, le côté farceur du cousin Walter et l'illustration nous montrant tous les enfants de la savane avec leur nounours entre les pattes, même bébé crocodile !

Voici l'avis d'une instit, qui en profite pour présenter chaque album d'Elmer et un article de blog présentant l'exposition qui s'est tenu cette anée, avec de très belles photos.

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 20:00
J'essaye d'aller au moins une fois par semaine au ciné. Et pour décembre - janvier, les adaptations de romans et BD ne manquent pas. Petits tours d'horizons de mes dernières séances.

Largo Winch, la première BD que j'ai suivi et acheté dès la sortie. J'ai même lu certains des romans. Ma passion Largo Winch est retombée il y a quelques années et je n'ai jamais lu les derniers tomes. Cela ne m'a pas empêché pour autant de courir au ciné pour y découvrir l'adaptation. Un vrai bonheur.
Le film prend de nombreuses libertés bien-sûr, mais tout en restant extrêmement fidèles à l'esprit d'origine. Et c'est bien la première fois que je vois un film où les acteurs parlent autant le serbe. L'acteur Tomer Sisley est plus que convainquant même si en découvrant l'affiche j'étais assez dubitative.
Et contrairement à certaines adaptations (Harry Potter entre autre), il n'y a aucun besoin de connaître l'univers BD pour se laisser embarquer dans le film.
Mon coup de coeur du mois de décembre !

 

The Spirit
est un film très graphique réalisé par Frank Miller d'après le comic de Will Eisner.
Je ne connais pas le comic, jamais lu, jamais vu. Et je n'ai que peu accroché avec le film. C'est avant tout une réussite visuelle. Le personnage est tout en noir, avec sa cravate rouge volant au vent, entre dessin animé et film. L'essentiel de la qualité du film tient à mon avis du jeu avec les couleurs. Mais le choix des costumes pour les deux méchants sont assez halucinants.
Mais le tout manque de consistance pour moi, il y a un vrai vide du côté du scénario, seuls les flashbacks sont détaillés et intéressants. Il y a certaines scènes qui reposent totalement sur l'absurbe et je n'accroche vraiment pas. J'ai halluciné devant le pied vivant avec une tête dessus




Je n'aurais pas choisi quelques lignes plutôt Largo Winch comme meilleur film de décembre, j'en dirais autant maintenant pour
Les enfants de Timpelbach. Là encore je n'ai pas lu le roman et je ne sais pas si je le ferais.
Ce film est à l'intention des plus jeunes et raconte les aventures d'un groupe de sales mômes qui se retrouvent du jour au lendemain sans parent.
L'univers créé par le réalisateur français Nicolas Bary est enchanteur, unique et totalement crédible. Le générique de début a lui seul m'a conquis. On visite le village en poursuivant un chat tentant de fuir un réveil. Le tout est présenté comme un livre pop-up. J'adore !
L'autre point fort va aux costumes. Le costumier a inséré des accessoires des années 1910 - 1930 à des costumes plus modernes. L'actrice Armelle a plusieurs tenues à couper le souffle, de même pour certains enfants. Ci dessous l'un des méchants, très convaincants (impossible de trouver de meilleurs images).




Partager cet article
Repost0
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 19:38

Titre : Hésitation
Auteur : Stephenie Meyer
Editeur : Black Moon

Edward et Bella sont de nouveau ensemble, mais la présence de Jacob complique la situation.
D'ailleurs tandis que la meute de loup-garou s'agrandit, la famille de vampire doit faire face à une nouvelle menace.

Je limite volontairement mon résumé pour ne pas gacher le suspense à ceux qui découvrent la série. Mais pour un résumé très complet, plein de détails et tout et tout, je vous recommande le blog de Chrestomanci. Dans ce tome, Bella évoque "les Hauts de Hurle-Vent" roman connu de tous (même sans l'avoir lu), mais aussi de "La maison au pignon vert" que je ne connais pas du tout. Et là encore merci Chrestomanci qui a lu cette série il y a quelques temps déjà (ici).

Bon maintenant mon avis sur ce 3e tome. A ma grande surprise, j'ai eu beaucoup de mal à le démarrer. La relation entre Edward et Bella dans les premières pages m'a surprise et insupportée. Bella n'imagine pas faire quoique ce soit sans en parler à Edward d'abord et sans avoir son consentement. Pour moi c'est totalement absurde, surtout vu son caractère. Elle est un peu trop résigné à l'idée de ne jamais revoir Jacob et de ne rien tenter pour lui. Du coup les premières pages m'ont semblé longues, vides et inintéressantes.

Lorsque ça démarre enfin on retrouve le même genre que les deux premiers tomes : une petite vie parfaite, un danger qui se pointe et une fin heureuse. Et pourtant ça marche toujours puisque je regrette de ne pas avoir le tome 4 sous la main. Il va me falloir attendre quelques jours malheureusement. Et puis j'ai quand même d'autres lectures au programme.

Enfin pour anecdote aujourd'hui sur facebook une amie avait inscrit "
wish to all a Happy New Year (I'll spend it with Edward Cullen) ♥". Finalement le succès de cette série est beaucoup plus grand que ce que je ne pensais (ça m'a d'ailleur permis de faire un peu plus connaissance avec une fille en cours avec moi, je désespérais de me sentir un jour à l'aise avec qui que ce soit de ces cours).

J'ai une autre réflexion à vous faire part. Namoureux a tenté de lire le premier tome en raison de mon état sur-excité quand j'ai le livre dans les mains. Il a vite abandonné, mais il ne peut pas pour autant éviter mes babillages tout au long de ma lecture. Et très souvent il évoque les similitudes entre les vampires de Stephenie Meyer et les vampires et loups-garous d'un jeu de rôle (Vampire : le Requiem et Loup-garou : l'apocalypse).
Sur wikipédia l'article sur la série fait le point sur les différences notables chez les vampires de Twilight par rapport aux vampires classiques (Dracula et autres). Alors pour nuancer, voici les points communs entre les deux jeux de rôle (jdr) et les romans :
- Les vampires sont très sensibles au feu, qui est le meilleur moyen de les tuer vraiment. Car dans les deux cas ils peuvent se régéner (bien qu'avec une certaine limite dans le jdr)
- Les vampires peuvent évoluer en plein jour (même si dans le jdr ils évitent)
- Les vampires possèdent des pouvoirs. Le jdr en propose une plus grande variété : métamorphose, magie, lire les rêves, divination, très grande rapidité, parler aux animaux, etc... On retrouve le pouvoir de Jasper (manipuler les émotions) et celui d'Alice (divination). Par contre les pouvoirs sont liés à la famille.
- La famille dirigeante du jdr est les Ventruse qui sont originaire de la Rome antique, ça rappelle fortement Aro, Caïus et Marcus du clan Volturi. Dans le jdr les princes (qui sont les gérants d'un territoire) sont chargés de l'ordre chez les vampires et sont quasiment toujours de cette famille.
- Dans le jdr Loup-garou, les vampires puent et sont l'un des ennemis des loup-garou car ils sont considérés comme dangereux.
- Pour devenir loup-garou dans le jdr, il faut avoir un parent loup-garou, mais on ne le devient pas pour autant systématiquement (et d'autres moyens sont possibles). L'ascendance est très importante.

On pourrait trouver encore plein de points communs entre les deux, après tout, ni l'un ni l'autre n'est l'inventeur du mythe du vampire. Mais ce sont des univers tellement différents (les rollistes sont en général des mecs et les lecteurs de Twilight des filles, dans l'un on complote et on se tape dessus, dans l'autre on parle d'histoire d'amour) que c'est sympa de voir comment finalement tout le monde aime la même chose, mais qu'il suffit juste de changer le packaging.
Pour en savoir plus : Vampire : le Requien et Loup-Garou : L'Apocalypse (je n'ai testé que le jeu Loup-garou, et c'était pas mal en fait). Pour finir la page wikipédia qui me sert de référence.


(on ne dirait pas comme ça,
mais je trouve le livre du jdr rôle Vampire magnifique)


Partager cet article
Repost0
31 décembre 2008 3 31 /12 /décembre /2008 19:15
Aujourd'hui je viens de recevoir des éditions Gallimard Le bestial serviteur du pasteur Huuskonen" d'Arto Paasilinna. Ce livre m'est envoyé dans le cadre de l'opération Masse Critique.


Le concept est simple : on s'inscrit sur le site Babelio, puis on s'inscrit à l'opération en sélection les livres qui nous intéressent. Un tirage au sort désigne ensuite le blogueur recevant tel ou tel livre. En échange de se livre chaque participant s'engage à le lire et à laisser son avis sur son propre blog dans le mois qui suit.

Inutile de vous ruer sur le site, la période d'inscription est close depuis longtemps. Mais étant donné qu'il s'agit de la 4e édition, rien ne vous retient de vous inscrire dès maintenant sur Babelio pour découvrir le site et être prêt pour la prochaine édition.

Partager cet article
Repost0
23 décembre 2008 2 23 /12 /décembre /2008 20:00

Titre : Le lion
Auteur : Kessel
Editeur : Gallimard

Un auteur français voyage à travers l'Afrique Orientale selon un planning très précis. Sur la recommendation d'amis, il s'arrête dans la réserve d'Ambolesi. Sa rencontre avec la petite Patricia et son intrusion par son intermédiaire dans la famille de l'administrateur du parc va l'amener à prolonger son séjour.
Observateur extérieur d'un huis-clos famille, il lui faudra rencontrer King le lion pour prendre la mesure de l'amour et des peurs se tissant entre chacun. L'arrivée d'un clan Masaï provoque la fin des tensions, que tous attendaient et redoutaient.

J'avai lu ce roman il y a déjà quelques années et j'avais surtout retenu une histoire incroyable, fantastique, entre une petite fille et un lion. Mais je viens de le relire avec un objectif précis et c'est un nouvel aspect du roman qui m'est apparu.

Joseph Kessel dresse un portrait paradisiaque d'une Afrique pure et magique. Les animaux comme les hommes sont liés dans une sorte d'état primitif pacifique. "Tout le monde est beau, tout le monde est gentil" La dureté de la vie est prise en compte mais encore une fois idéalisée. Car que ce soit l'attaque d'un lion sur un zèbre ou qu'un masaï s'abreuve de sang au cou de sa vache, tout est simplement exposé, admiré. Dis comme ça j'ai l'impression d'être négative. Mais une telle douceur (calme et logique du déroulement des choses) ressort de cette Afrique que ça me parle. Une douceur que j'ai ressenti sur place et qu'une fois évoquée en France semblait terrifiante et violente.

J'ai beaucoup apprécié les descriptions nombreuses et pourtant sans lourdeur. On découvre donc en plus de l'histoire la vie des Masaï, une description très réalistique et fiable. Et puis le Kilimandjaro est présent tel un personnage bienveillant et surveillant le bon déroulement de la vie du parc.

Un livre plein de magie, une histoire familliale touchante et une Afrique coloniale parfaite. Un peu de réalisme ne fait pas de mal, mais la magie ça fait aussi du bien.

NB : j'ai lu ce livre dans le cadre d'un dossier sur les Masaï dans la culture occidentale. N'hésitez pas à me faire par de romans/BD/films mettant en scène des masaï. Merci d'avance.

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 20:00
Titre : Chagrin d'éléphant
Auteur : Pénélope Jossen
Editeur : Ecole des Loisirs

Amande et Philémon l'éléphant sont inséparables. Ils dorment ensemble, mangent ensembles... il n'y a que pendant le bain que Philémon doit s'éloigner, car un éléphant en peluche n'est pas un jouet de bain.
Mais un beau jour un petit paquet arrivé pour Amande, et le petit canard qui s'y cache semble prendre toute la place dans le coeur de la petite fille. Philémon est triste et décide de sauter dans le bain !

Après les lundis photos, voici les mercredis littérature jeunesse. A croire que je n'ai plus le temps pour des lectures "de mon age", et ce n'est malheureusement que trop vrai.
Heureusement les albums pour les enfants sont de véritables petits trésors, plein de douceur et avec à chaque fois un véritable uniers à découvrir.

Ici c'est une histoire d'amitié avec des illustrations qui m'évoquent les livres pour les touts petits petits. Assez court il s'adresse aux enfants de 3 à 5 ans entourés de nounours et d'amis.
J'aime bien ce type d'illustrations, crayonnées qui donnent l'impression qu'elles ont été faites en vitesse, facilement et que nous pourrions tous dessiner ainsi (l'impression seulement, aucun talent ne m'ait apparu).
Et puis l'éléphant est tellement mignon, il est carrément mieux qu'un vulgaire nounours ;-)

Pour en saoir plus sur l'auteur et ses autres livres : CLIC.

Partager cet article
Repost0
16 décembre 2008 2 16 /12 /décembre /2008 20:00

Titre : Tentation
Auteur : Stephenie Meyer
Editeur : Hachette Jeunesse

Bella ne veut pas vieillir, elle ne veut pas quitter Edward, elle veut devenir un vampire.

Bon je ne vais pas en raconter plus car je ne voudrais pas gâcher le plaisir de celles qui découvrent en ce moment. Et celles qui ne connaissent pas du tout peuvent aller lire mon avis sur le tome 1.
Ce livre a un effet bizarre sur moi. Je m'y retrouve accrochée, je le lis sans pouvoir m'arrêter (dernière chose faite hier soir, première chose faite ce matin !). Et pourtant ce n'est pas un chef d'oeuvre de la littérature. Ce n'est qu'une histoire d'amour entre une jeune fille banale et un vampire beau comme un dieu. Un
roméo et Juliette moderne et si on en doute l'auteur via Bella nous le rappelle très régulièrement.
En fait en lisant ce livre je ne me dis pas "encore un roman pour ado, bof je n'ai plus envie de ça" (enfin dans ma tête je ne parle pas comme ça, je vous donne la version claire et compréhensible). Mais là je suis plutôt à sautiller dans tous les sens, car ce livre me donne l'impression d'être une ado. Ridicule !

J'ai déjà la 3e tome en main grâce à ma super bibliothécaire du rayon jeunesse. J'ai du mal à deviner comment ça va finir tout ça... à la Roméo et Juliette ? ça m'étonnerait.

Pour un résumé complet et un extrait : lire la critique de Chrestomanci.

Au fait depuis que j'ai vu la bande-annonce du film, j'ai du mal à vraiment apprécié Edward. L'acteur manque tellement de charisme et de prestance...

Partager cet article
Repost0

Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).