Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2013 1 17 /06 /juin /2013 07:00

Deux manga sortis il y a peu et que je viens de découvrir grâce aux choix originaux de ma bibliothèque.

 

http://www.manga-news.com/public/images/series/zero-pour-eternite-1-delcourt.jpgZero pour l'éternité est un manga historique. Lorsqu'ils apprennent que leur grand-père était un kamikaze pendant la seconde guerre mondiale, Kentarô et sa sœur décident de mener une enquête. Car la première chose qui leur vient à l'esprit sont les kamikazes qui ont attaqué le World Trade Centre.

Je n'ai lu que les deux premiers tomes et si Kentarô a sa propre histoire et sa quête de courage à accomplir, le récit est dominé par les aviateurs de l'armée japonaise. Le premier tome retrace la vie militaire d'un garçon pauvre, initiant à la mentalité de l'époque et à l’enrôlement musclé. Le second s'attache à l'attaque de Pearl Harbor.

C'est vraiment très intéressant de lire un récit historique écrit par un japonais pour illustrer le point de vue japonais. Il faut dire que l'on préfère raconter les histoires du côté des gentils, du côté des vainqueurs.

Par contre le récit est souvent raconté du point de vue de militaires japonais fiers de ce qu'ils ont accompli pour leur pays et je pense que cette série (en 5 tomes) est à réserver aux personnes ayant quelques connaissances sur la seconde guerre mondiale pour pouvoir faire la part des choses.

 

Zero pour l'éternité – Naoki Hyakuta & Souichi Sumoto – éditions Delcourt

 

 

http://www.manga-news.com/public/images/vols/chihayafuru-1-pika.jpgOn reste dans un sujet très ethnocentré avec un jeu de carte traditionnel japonais. En fait ce jeu à peu de chance de s'exporter un jour (en dehors du manga) car il faut savoir lire les hiragana (l'un des alphabets japonais) et apprendre par cœur 100 poèmes en japonais toujours.

Et pourtant ce jeu est le cœur d'une romance entre collégiens (dans le premier tome, car il semble que les personnages vieillissent vite dans cette série, comptant une vingtaine de tome). Chihaya fait la connaissance d'un nouvel élève dans sa classe et par la même occasion apprend à jouer au Karuta.

Ce manga n'est pas sans rappeler l'excellente série Hikaru no go, mais il manque le dynamisme qui rendait le go épique.

Une série sans grand intérêt une fois qu'on a compris les règles du jeu (et pris conscience qu'il n'y a aucune chance qu'on y joue jamais).

 

Chihayafuru – Yuki Suetsugu – Pika édition

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Manga - BD
commenter cet article

commentaires

bouma 30/07/2013 15:44


le premier tome de Chihayafuru m'a séduite. comprendre les règles n'est pas forcément essentiel au manga mais cela nous fait découvrir un autre aspect de la culture nippone et c'est très agréable

Tiphanya 06/08/2013 21:14



Je me demande dans quelle mesure les japonais connaissent vraiment ce jeu.



Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).