Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 08:00

http://www.bayard-editions.com/var/bayard/storage/images/editions-bayard/jeunesse/litterature/des-12-ans/millezime/vis-et-sois-heureuse-ziska/25766205-1-fre-FR/VIS-ET-SOIS-HEUREUSE-ZISKA_ouvrage_popin.jpgEn général j'évite les romans ayant pour trame de fond la seconde guerre mondiale. L'excuse officielle étant qu'il est difficile de trouver quelques choses de nouveau. L'excuse officieuse est que je finis toujours par fondre en larme.

Celui-ci n'a attiré mon attention que pour son adéquation avec mon sujet de master. Mais quelle lecture, que de larmes pour un roman qui vient me contredire. Il est encore possible d'écrire de magnifiques romans sur la seconde guerre mondiale en apportant une nouvelle perspective, de nouvelles informations et beaucoup d'émotions.

 

Ziska est une jeune allemande d'origine juive, dont les grands-parents se sont convertis au protestantisme. Réduite à l'identité de juive, sa vie tourne au cauchemar avec l'arrivée d'Hitler au pouvoir. Et c'est pourquoi sa mère choisit de profiter d'un Kindertransport(organisé pour mettre à l'abri les enfants juifs) pour l'évacuer en Angleterre. Recueillie par une famille de juifs orthodoxes, on la pointe du doigt car elle n'est pas juive. Mais qui est-elle alors ?

 

Il s'agit également d'un magnifique roman pour adolescent avec des questionnements sur l'identité (suis-je ce que mes parents ont fait de moi, ce que je veux être ?), sur la figure parentale (avoir un père, une mère, mais aussi d'autres référents, sorte de mentors, trouver une juste place pour chacun).

Ziska est une héroïne touchante, simple, battante. On s'attache à elle, on la suit dans la tourmente de la guerre, en espérant le meilleur pour elle et tous ces gens qui s'attachent à elle, l'aiment, la protègent, l'aident à grandir malgré tout.

D'un point de vue historique et sociale, on découvre des pratiques juives, la vie à Londres pendant la guerre, la suspicion sur les allemands réfugiés en Angleterre (et leur séjour sur l'île de Man), les doutes du public face aux camps de concentration.

 

La force de ce récit, n'est pas dans la trame historique, mais dans le récit d'une enfant franchissant le cap de l'adolescence dans un contexte particulier, sans jamais rien perdre de son adolescence.

 

Je le recommande très chaudement.

 

Vis, et sois heureuse, Ziska – Anne C. Voorhoeve – Bayard jeunesse

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article

commentaires

Elodie 12/03/2013 14:13


Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à éviter de lire des romans sur la Seconde pour des raisons de larmes. Cependant, celui-ci à l'air bien et je le note : je le lirais quand je
serai toutes seules.

Tiphanya 18/03/2013 21:54



prévois beaucoup beaucoup de mouchoirs. Mais il vaut le coup.



Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).