Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 08:00

Voici trois titres à mettre entre les mains des enfants découvrant la lecture tout seul

 

Cinq, six bonheurs, Mathis, Thierry Magnierhttp://www.ivanroy.ca/images/livres_de_plus/cinqsix.jpg

Pour les vacances de Noël, l'instituteur a donné une dissertation à faire sur le bonheur. Théophile veut s'en débarrasser dès le premier jour et va demander conseils à tout son entourage.

Un texte court, sur le bonheur, mais aussi la famille. J'ai beaucoup apprécié le père et la grand-mère de Théophile, mais aussi son lien avec son petit frère. Pas mal d'humour et de sensibilité à travers ces pages, pour faire réfléchir sans s'en rendre compte ou simplement apprécier les mots et les situations choisies avec justesse.

 

 

http://www.decitre.fr/gi/82/9782211204682FS.gifLe dur métier de loup, Alex Cousseau, Kéthévane Davrichewy, Marie Desplechin, Christian Oster, Olivier de Solminihac, Ecole des Loisirs

Lucas est un loup de sept ans. Alors son papa et sa maman lui demandent ce qu'il compte faire de son avenir et lui offrent un baluchon. Car il n'est plus possible d'être loup comme l'étaient ses parents, alors il devra prendre la route pour trouver son chemin.

Voici le résumé mignon et gentil de ce roman. moi j'y ai surtout vu un enfant de 7 ans à qui ont dit que la vie est dur et qu'il doit partir se débrouiller tout seul. Surtout que la fin n'en ai pas vraiment une, puisque le loup devient un (mauvais) musicien ambulant. Et là je me dis que je dois être naïve ou trop sensible, mais je pense que l'on peut raconter d'autres histoires aux enfants avant de leur mettre la pression sur leur avenir.Surtout que le loup semble au premier abord être un enfant, même si au fil des pages il fait brusquement preuve de beaucoup de maturité.

Dommage car le loup illustré (par Delphine Perret) au fil des pages est très attachant et je suis d'habitude la première à vouloir partir en voyage pour découvrir le monde.

 

 

L'été à Pékin, Elise Fontenaille, DacoDachttp://www.soupedelespace.fr/leblog/wp-content/uploads/2010/04/Ete-%C3%A0-Pekin.gif

La meilleure amie de Pauline part passer deux ans à Pékin. Soit une éternité au bout du monde ! Alors Pauline s'ennuit, déprime même et va reprendre des couleurs en invitant la Chine dans son quotidien. Entre restaurant chinois et cours de calligraphie, elle embarque tout son entourage dans sa folie.

C'est mon coup de coeur entre ces trois petits livres. Une histoire d'amitité, de voyage, de rêve et d'espoir. La trame principale est facile à suivre et dans le discours de Pauline, on peut également deviner ce qui se passe autour d'elle, comme son père qui a rendez-vous avec la prof de calligraphie, la mère de sa copine qui devient toute gentille, etc.

Ou alors on se contente de l'histoire de base et on se met à rêver de la Chine et de la possibilité à apprendre le chinois d'un claquement de doigts.

Une histoire courte, rythmée avec un brin de folie et beaucoup de générosité.

J'avais repéré ce titre chez Bouma et avant ça chez Emmyne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Premières lectures
commenter cet article

commentaires

bouma 01/03/2011 10:51



contente de voir que l'été à pékin t'a plu.



Tiphanya 01/03/2011 22:29



En même temps certains mots sont magiques pour moi, comme les langues étrangères, les voyages...



emmyne 23/02/2011 12:31



Oups, moi, je craque pour Le dur métier de loup -)



Tiphanya 24/02/2011 12:10



J'ai également lu un autre billet positif à son sujet, comme quoi il en faut pour tous.



Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).