Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 08:00
Titre : Seul sur la mer immense
Auteur : Michael Morpurgo
Editeur : Gallimard jeunesse

En 1947,  Arthur, jeune orphelin, est envoyé en Australie. Il rêve d'une nouvelle vie mais va découvrir l'enfer. Mais en grandissant il va trouver la force de fuir l'enfer avec son ami Marty et de construire sa vie, d'une rencontre à l'autre, sans jamais s'éloigner de la mer. Mais à chaque moment de sa vie, une clé, accrochée autour de son cou, lui rappelle ses origines, lui rappelle sa soeur Kitty, restée en Australie.

Bien des années plus tard, Allie, la petite fille d'Arthur, va affronter les mers du globe pour rejoindre l'Angleterre et enfin tenter de retrouver Kitty.

Voici un livre qui me semble annoncer quelques mois sous le signe de l'Australie. J'adore ce pays. Mais bref ce n'est pas le sujet ici.

L'histoire d'Arthur est celle de nombreux orphelins anglais. Pour le reste, c'est l'imagination de Michael Morpurgo qui nous entraîne et nous fait vibrer d'émotion. J'ai même versé quelques larmes à la fin.
C'est un roman sur la vie, le fait de grandir, de se battre puis de se laisser aller, sur la famille, celle que l'on choisit et celle que l'on se crée, celle qu'on ne choisit pas également.

C'est aussi une ode à la nature, à la mer et aux marins. On en ressort avec une terrible envie de voyager, en bateau, le vent dans les cheveux et avec un goût de sel sur les lèvres. On a envie de s'allonger dans l'herbe, en pleine nuit, pour admirer les étoiles, de parler aux oiseaux et aux ânes. On pourrait même se cuisiner des saucisses, à manger avec du chocolat chaud. Ou plus simplement je pourrais prendre la direction du Musée de la Marine au Trocadéro, musée que j'aime beaucoup.

En tout cas voici un roman qui ne laisse pas indifférent. Chaque partie a un ton différent, puisque le narrateur est d'abord Arthur puis Allie. Deux personnes, deux façons de voir la vie, deux façons de grandir et d'avancer.

Quelques avis enthousiastes pour finir de vous convaincre : Midola, Mélanie (ce qui me rappelle de vous dire que ce titre a reçu le prix 2008 des librairies indépendantes britanniques), Yspaddaden (qui vous offre un résumé plus complet que le mien, mieux fait aussi), Clarabel (la moins euphorique du lot) et pour finir l'avis de Faelys (je ne me lasse pas de ta nouvelle bannière)

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article

commentaires

Joana 11/11/2010 11:53



L'histoire d'Arthur est bouleversante, il croit trouver son bonheur en Australie, en partant d'Angleterre, mais malheureusement il tombe sur un homme qui le maltraite, lui et d'autres garçons. La
femme de M.Bacon, essaye d'aider les enfants, mais elle se fait battre, le soir par son mari. Les enfants savent que Mme.Bacon essaye de les aidés, ils savent qu'elle se fait battre le soir, mais
n'y peuvent rien, ils ont déjà leur propres problèmes. Arthur est ami avec Marty et Wes, mais Wes se fait tuer en essayant de s'enfuir du ranch Cooper. Suite à l'essai de fuite de Wes, Arhur
et Marty s'enfuient à leur tour, et se retrouve chez une dame très sympathique qui s'occcupe d'eux pendant longtemps. Mais peux après ils doivent partir travailler et la vie change pour chacun
d'eux...


Un roman tragique et bouleversant à lire dès 12 ans. Des personnages tous très courageux.



Tiphanya 14/11/2010 17:24



Et malgré tous ces drames, un roman positif sur la vie qui avance et les rencontres merveilleuses que l'on peut faire.



midola 18/12/2009 08:27


Encore une merveille de Morpurgo ! Les deux parties sont très différentes mais réussies. J'ai tout de même préféré le récit du père, plus riche au niveau narratif.


Tiphanya 20/12/2009 15:02


Je suis d'accord, je préfère le récit du père. Mais les deux se complètent vraiment bien et la différence renforce la différence de génération et de vie qu'il y a
entre eux.


esmeraldae 20/11/2009 09:11


je cherchais justement un roman sur l'australie!


Tiphanya 20/11/2009 13:18


J'ai déjà dit que j'adorais l'Australie ?


faelys 18/11/2009 17:45


un livre qui donne envie d'avoir le pied marin! un diptyque à découvrir, c'est sûr!


Tiphanya 20/11/2009 13:18


Quoique, le perso n'a pas le pied marin au début, tout le monde peut donc se retrouver dans son aventure ;-)


enna 18/11/2009 10:33



J'ai vraiment beaucoup aimé, et Morpurgo fait partie des auteurs que j'aienvie de continuer à découvrir. Et mes deux parents (+ de 70 ans, navigateurs de longues date) ont tous les deux lu et
aimé ce livre...Comme quoi, la jeunesse, ça plait à tout le monde!!



Tiphanya 20/11/2009 13:17


Ton commentaire me fait plaisir car n'y connaissant rien en navigation je me suis demandée si le charme opérait également sur ceux qui connaissent. Je suppose que cela
signifie que l'ensemble est crédible donc.


Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).