Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 08:00

Titre : Rébeccahttp://www.images-chapitre.com/ima0/original/000/27000_4727027.jpg

Auteur : Sheila Gordon

Editeur : Ecole des Loisirs

Pour les collégions bon lecteurs curieux du monde et du passé

 

Rébecca est une petite fille de 9 ans qui vit dans un village noir sud-africain. L'apartheid est toujours en place et les blancs ont décidé de raser le village pour y construire une résidence. Les habitants doivent tous partir pour un village loin de tout.

Noni sa meilleure amie va faire partie des premières et rares familles à partir. Son frère va prendre part à la mobilisation pacifique qui se met en place. Ses parents travaillent dur et sont souvent absents. Alors Rébecca se sent seule et elle n'a que sa poupée blanche pour la consoler.

 

Un point de vue enfantin pour un sujet dur et émouvant.

 

L'auteur a écrit ce texte en 1990 soit au lendemain de la libération de Mandela, alors que l'apartheid était toujours en place. Mais elle transmet à merveilles cette époque de changement et d'espoir pour les noirs.On sent l'imminence d'un virage radical et bénéfique pour l'Afrique du Sud, sans que pour autant ce ne soit présent dans le roman.

On comprend également comment certains ont choisi une action musclée pour l'ANC via le portrait du grand frère.On devine l'implication du monde entier dans une lutte que certains pensent être les seuls à connaître.

 

C'est un roman qu'il ne faut pas donner tel quel à un jeune car je pense qu'avoir quelques informations sur le contexte est important. Et je regrette que l'Ecole des Loisirs qui a publié la version française en 1992, n'ait pas inséré quelques notes à la fin, comme la date de la libération de Mandela ou la fin de l'apartheid.

 

Mon autre critique concerne l'ambiance. L'auteur est une femme blanche qui est née à Johannesburg et vit aujourd'hui aux Etats-Unis. Et le village africain qui sert de décor à ce récit manque de vie, d'odeur, de vent, de bruits, d'énergie. Par moment j'ai eu l'impression que les héros étaient dans un décor de carton-pâte. Mais cela n'enlève en rien les émotions et les sentiments de chacun.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article

commentaires

joana 13/12/2010 11:59



Tiens moi je lis : "La liberté porte une chemise rouge sang" de Gaby Halberstam et c'est aussi sur l'apartheid



Tiphanya 14/12/2010 15:01



Je ne connais pas du tout ce titre. Je vais essayer de me renseigner un peu plus sur l'auteur.



Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).