Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 07:00

Tous les titres de cette collection publiée chez Sarbacane comptent une cinquantaine de pages pour 5€. Il s'adresse à des lecteurs de plus de 12 ans et les auteurs ont en général tous d'autres publications à leur actif. Leur principal défaut est une couverture absolument pas attractive et un prix un peu élevé vu le format (sachant que l'o trouve des poches d'une centaine de page à moins de 5€ et que les mini-syros au même format sont à moins de 3€)

 

Les deux titres que j'ai lu m'ont laissé une impression assez étrange, le genre de livre dont on ne sait pas quoi faire, on ne sait à qui le conseiller. Je vais essayer de faire réfléchir mon groupe lecture sur certains titres de la collection à la rentrée. On verra bien s'ils accrochent. Quoiqu'il en soit, je recommande ces deux lectures aux grands ados.

 

 

Le rêve du cachalot - Alexis Brocashttp://www.ricochet-jeunes.org/public/scans/54/41668.jpg

En apparence elle n'est qu'une grosse fille qui tient un kiosque à journée. Mais son esprit vit sous la mer, dans le corps d'un cachalot. Deux corps, deux vies, un seul esprit, qui sait plus que ce qu'il devrait savoir. Et si cette connaissance pouvait faire la différence ?

J'ai passé le roman à me demander où tout cela aller m'emmener. Est-ce une histoire de folie ? Est-ce un message écologique ? La fin apporte des réponses sans chercher à tout expliquer et surtout le non-explicable.

Un récit qui me laisse bien pensive et qui a un goût d'inachevé. Il y a tellement de choses qui auraient pu se passer, tellement d'informations que l'on aurait pu apprendre, qu'au final, lorsque l'on arrive à la conclusion on se dit "c'est tout". Et si je suis pensive c'est qu'une part de moi se dit que s'il y avait eu plus, la concision et la qualité d'écriture en auraenit été gâchés...

 

 

Magie noire - Benoît Broyarthttp://ecx.images-amazon.com/images/I/31WLjPEO8zL._SL160_.jpg

Adrien aime le noir et les Black Sabbath. Il aime aussi Marion qui habite juste en face, mais il y a pour le moment trop de lumière entre eux, amoureux de l'obscurité.

Je viens de me donner beaucoup de mal à vous faire une résumé car celui de la 4e de couverture dévoile trop de chose et se termine sur une erreur (lisent-ils les romans avant d'en écrire des résumés...).

On est clairement dans une ambiance gothique sombre, avec des déprimes, la boule au ventre, l'incompréhension des parents et autres symptômes de l'adolescence. Alors Adrien se réfugie dans la lecture de l'épopée de Maldoror qui, dixit wikipedia, incarne la révolte adolescente et la victoire de l'imaginaire sur le réel.

C'est bien beau tout ça, mais si je n'ai rien contre les héros adolescents nombrilistes, j'aime avant tous les héros qui avancent. Et là ce n'est pas vraiment le cas. La seule progression visible est en fait la compréhension que le lecteur a du caractère du personnage.

Par contre, je ne me vois pas le confier aux ados de mon club lecture car je connais une mère ou deux qui serait ravie de nous faire un scandale à la lecture des passages les plus sombres (tous issus des Chants de Maldoror).

 

Le livre est à gagner jusqu'au 15 juin sur le site de l'auteur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article

commentaires

Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).