Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 14:14

 

http://ekladata.com/4_HpXjLhyD6Z9aEjK81qhFXsg8U.jpgQuand j'ai commencé à lire en format électronique, une partie de mon esprit se focaliser tellement sur l'aspect électronique que je ne retenais que le résumé de mes lectures. Après quelques mois de pratiques, je me montre de plus en plus exigeante et je m'en suis rendue compte en lisant le tome 1 de Lysandre Chalkhill.

 

Dans un monde futuriste où les humains ont beaucoup évolué et où ils se partagent la planète avec des entités biologiques, nous suivons une jeune vétérinaire qui va faire la connaissance d'un homme de haute caste. Cette rencontre coïncide avec une pression que l'on fait peser sur elle pour qu'elle se lance dans une sorte d'espionnage.

 

J'ai beaucoup accroché avec le personnage de Lysandre, la vétérinaire et avec l'univers relativement bien construit. Sans être totalement original, il y a beaucoup de bonnes idées.

La construction de l'univers n'est pas toujours très claire, mais pour une publication gérée par l'auteur elle-même, on est plutôt dans une lecture de qualité.

 

Le livre n'est vendu qu'au format électronique mais je trouve qu'il n'a pas été conçu pour un format électronique. Toutes les illustrations sont regroupées à la fin, après les remerciements. Je ne les ai vues qu'en me souvenant d'un commentaire en ligne sur la qualité des-dites illustrations. Au vue des descriptions pas toujours claires et sachant qu'on ne peut pas feuilleter le livre et se référer à la dernière page comme on veut, c'est dommage de ne pas les avoir intégrer au texte directement.

Autre détail, le dernier chapitre est à peine terminé que l'auteur demande directement à son lecteur de partager en ligne sa lecture. J'ai toujours détesté les blogs avec des grosses fenêtres me hurlant « aime moi ! aime moi ! ». C'est la première fois que je le découvre dans un livre. C'est maladroit et nous quittons trop brutalement l'univers fictif de Lysandre pour des considérations matériels. La version proposée dans les livres libre de droit de la bibliothèque du Québec par exemple est bien plus sobre.

Dernier point noir, les fautes de frappes, les coquilles. Entre la page une et la page deux, l'une des personnages à deux noms différents. Ça commence mal. C'est probablement dû à la lecture en format électronique, mais j'y suis bien plus sensible qu'en format papier.

 

L'utilisation d'une liseuse fait clairement évoluer la lectrice que je suis de même que mes attentes. A cause de ça, j'ai même appris à créer des chapitres sur mes documents et à ne plus utiliser bêtement les puces !

 

Et pour revenir à Lysandre, je lirai très probablement la suite, en espérant d'ici là que le format électronique soit bel et bien envisagé comme un livre différent que la version papier.

 

Filigranes, Lysandre Chalkhill - Hélène Louise – éditions de la Chimère

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article

commentaires

Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).