Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 08:00

 

Je viens de finir deux romans que j'ai beaucoup apprécié. Leur atout principal est le même  : ce sont des vrais romans pour ados. Par pour les jeunes adultes. Bel et bien pour les ados, ceux qui fréquentent les collèges et les lycées.

Je trouve que le créneau marketing des young adults fausse la donne en littérature jeunesse. Je me méfie maintenant de chaque parution ayant pour ingrédient romance et/ou fantastique. Je trouve dommage que la distinction des genres ne soient pas plus évidentes pour les futurs lecteurs.

Et je ne parle pas que du contenu de l'histoire. En effet Twilight (de Stephenie Meyer) ne contient aucune scène explicite interdite au moins de 18 ans. Pourtant je ne le mettrai dans les mains d'aucun collégien. Toujours dans le secteur de la bit-lit, on peut évoquer les Vampires de Manhattan (de Melissa de la Cruz), à offrir avec plus de précaution encore que Twilight.

Ce qui m'énerve le plus dans ce genre de roman ce sont les héroïnes (parfois aussi les personnages masculins, mais puisque les young adults sont quasiment toujours des jeunes femmes, le héros est quasiment toujours une héroïne). Qui arrive à les trouver crédible dans le rôle d'une pauvre donzelle adolescente (de 15 à 18 ans) d'une petite ville perdue des Etats-Unis ? En dehors de leur multiple interrogation sur l'amour, elles n'ont rien d'adolescentes permettant une identification par la jeune lectrice. Bien qu'elles aient tout pour faire rêver les jeunes femmes. Attention, je ne dis pas qu'il faut fuir ce genre de littérature. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire Immortels (de Cate Tiernan) par exemple, ou l'héroïne est absolument niaise dans sa façon d'évoquer le mec sur lequel elle a flashé.

 

Mais du coup, je prends rapidement beaucoup de plaisir lorsque dès les premières pages je me rends compte que j'ai un roman pour ado. Les vrais ados, qui s'intéresse aux histoires d'amour, mais aussi aux lien avec la famille, le regard des autres, les amis, etc. Ce sont des romans que l'on peut disposer aussi bien dans une bibliothèque que dans une librairie au rayon ado, sans s'inquiéter sur l'âge de l'adolescent qui le lira.

Je vous en parlerai bientôt avec plus de détails, mais en attendant, si vous souhaitez offrir un livre à une jeune fille (et non une jeune femme), voici deux dernières lectures vraiment captivantes : L'été où je suis devenue jolie (de Jenny Han) et Ava préfère les fantômes (de Maïté Bernard).

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Theoma 07/03/2012 16:33


on est en accord... ;-)


http://www.audouchoc.com/article-le-syndrome-de-blanche-neige-99890371-comments.html#anchorComment

Tiphanya 09/03/2012 17:53



très intéressant ton billet, qui me fait penser à une autre différence entre young adult et ado. Ce que tu décris va pour moi dans le young adult. Tandis que dans
les romans pour ados, on sort avec un premier garçon, on change d'avis, on hésite, etc. L'auteur dit clairement le premier amour est quelque chose de formidable, mais si c'est le premier c'est
aussi parce qu'il risque d'y en avoir un autre derrière.



herisson08 03/03/2012 23:53


Aie j'ai pas souvenirs de ça dans les vampires de Manhattan (je n'ai lu que le tome 1, justement pour voir...) Bon je n'ai plus qu'à le relire car ça m'inquiète un peu maintenant! :)

Tiphanya 06/03/2012 12:13



En fait certaines ont des comportements très limites car ils se savent protéger en tant que vampire. Mais c'est présenté comme une aisance vis à vis des hommes.
Aisance dont pourrait être envieuse certaines adolescentes qui cherchent à s'affirmer. Et je ne suis pas sûre que valoriser le courage de partir avec un homme sexy rencontré quelques minutes plus
tôt sans se poser de questions soit une bonne chose. (c'est le seul exemple qui me revient en tête).



herisson08 03/03/2012 19:24


C'est étrange car je ne suis pas du tout d'accord. Enfin en fait si, je suis d'accord avec ton regard sur la différenciation entre les deux. Trop de confusion aujourd'hui c'est sur. Mais tes
exemples eux ne collent pas avec ma vision. 


Twilight et Les vampires de Manhattan sont les livres les plus empruntés par mes collégiens, surtout des 6ème - 5ème. Je ne trouve pas cela choquant, et eux non plus.


Pour l'été où je suis devenue jolie, si je l'ai aussi au CDI (il ne sort jamais à mon grand regret) je trouve que c'est un livre qui fait un très beau cadeau pour une jeune femme :) 


Voilà voilà, comment être d'accord sans l'être :) 

Tiphanya 03/03/2012 20:00



Twilight me gêne pas tant que ça en collège, contrairement aux vampires de Manhattan où le premier tome m'a surprise et certaines attitudes validées par les
protagonistes me semblent totalement déplacés pour les ados.


L'été où je suis devenue jolie va bien à une jeune femme mais on sent bien un propos qui vise les ados, cette période d'entre deux, plus vraiment des enfants, pas
encore des adultes, et une nouvelle vision sur les adultes qui les entourent. Mais je comprends tout à fait qu'il ne sorte que rarement de ton cdi



faelys 02/03/2012 16:26


tu as bien raison, et je dois souvent prévenir mes zélèves lorsqu'ils parlent d'un livre dont ils ont entendu parler, souvent dans la veine bit ou chick lit, qui ne sont pas formellement
identifiés "Y.A" et pourtant ne leur sont pas du tout destinés, à mes collégiennes de 13 ans....


quant à Ava, j'ai bcp aimé et en avait fait un billet.

Tiphanya 02/03/2012 19:05



Faut dire que les couvertures et le battage marketing autour de ces romans attirent inévitablement les plus jeunes.



Juls 01/03/2012 15:14


Oh tiens, j'ai justement emprunté Ava préfère les fantômes en début de semaine (:


Je suis plutôt d'accord avec toi concernant la confusion entre young adult et roman pour ados. Je conseille souvent ma soeur de 14 ans sur des livres plus adaptés à son âge car le rayon ado de la
bibliothèque municipale est selon moi, bien trop orienté young adult. C'est la même chose dans les grands magasins, comme Le furet ou La Fnac, où tout est mélangé. Je prends bien plus de plaisir
à lire un roman pour ado qu'un young adult, d'ailleurs! Peut-être que je m'identifie encore à cet univers et aux personnages :p

Tiphanya 02/03/2012 19:03



Je préfère également les vrais romans pour ados même si je prends plaisir à lire des romans young adults de temps en temps.


Ma bibliothèque a créé une "passerelle", une étagère juste entre le rayon adulte et le rayon jeunesse avec tous les deux mois une sélection de roman pour ados,
publié en jeunesse ou en adulte. Une très agréable initiative.



Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).