Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 07:00

Pour le mercredi des albums de ce mois-ci l'honneur va à deux illustrateurs connus pour des séries, Gabrielle Vincent et Christian Heinrich. Si la première a surtout écrit les aventures d'Ernest et Célestine, elle a aussi écrit Nabil déjà chroniqué ici. Le second est l'un des papas des célèbres P'tites Poules, que j'ai présenté avec l'album Pas de poules mouillés au poullailler ici. Mais comme j'aime beaucoup les P'tites Poules, je vous présente un deuxième album qui a le mérite de mettre en avant le courage alors que ce blog se prépare pour Halloween.


http://www.decitre.fr/gi/73/9782266199773FS.gif

Titre : Les P'tites Poules, la Bête et le Chevalier

Auteur : Christian Jolibois

Illustrateur : Christian Heinrich

Editeur : Pocket Jeunesse

 

Dans la basse-court, c'est l'horreur, la famine sévit et les estomacs gargouillent sans fin. Carmen, Carmélito et Bélino, lassés d'attendre des nouvelles de leurs parents partent en quête du grain et apprennent qu'une terrible bête rode dans la région.

 

Dans cet album tandis que les enfants frissonneront à l'idée de découvrir qu'elle est la terrible bête qui terrorise tout le monde, les parents prendront plaisir à traquer les clins d'oeil aux chevaliers de la table ronde ou à Barbe Bleu. Ainsi comme toujours l'histoire semble au premier abord toute simple, avec juste une belle plume, alors qu'en réalité chaque mot n'est qu'un clin do'eil, un jeu de mot ou une expression maltraitée.

 

Comme toujours le texte et l'illustration fonctionne ensemble tout en allant plus loin. Je m'explique, si on ne peut se passer du texte, ce serait vraiment dommage de se passer de l'illustration. Et une fois connue, l'enfant peut relire l'histoire tout seul, sans savoir lire, juste avec les images. De même nul part il est écrit que Bélino est un trouillard, pourtant il suffit de jeter un coup d'oeil aux illustrations pour bien comprendre le personnage.

 

Du coup il est difficile de distinguer le travail de Christian Heinrich, tellement l'album que l'on a entre les mains présentent une véritable unité, même si derrière, deux hommes s'en partagent la création.

 

Même si je n'ai toujours pas lu tous les albums de la série, jusqu'à présent, mon préféré reste La P'tite Poule qui voulait voir la mer, probablement parce que j'aime un peu trop les voyages. Mais celui-ci m'a bien fait rien (surtout le chevalier).

 

http://www.midola.fr/public/logos/.mercredis_de_l_album_m.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Maternelle - Album
commenter cet article

commentaires

**Fleur** 05/10/2011 13:14



Je vois que tu as fini par lire les P'tites Poules... :) Pour moi c'était une découverte car je ne connaissais que de nom mais je ne montre pas l'exemple, mon billet n'est absolument pas prêt...



Tiphanya 05/10/2011 14:35



En fait j'ai aussi lu un roman (de Surget) illustré par Christian Heinrich. Le billet vient d'être mis en ligne et de toute façon ce n'est pas un roman.



bladelor 05/10/2011 11:22



Totalement d'accord quand tu parles d'unité, difficile en effet de séparer le texte du dessin tant les deux sont complémentaires. Un must que cette série !



Tiphanya 05/10/2011 14:35



Je me demande comment les auteurs travaillent pour arriver à un résultat si complémentaire.



Theoma 05/10/2011 11:13



C'est une chouette série ! Mon fils est fan !



Tiphanya 05/10/2011 14:34



J'aime que même l'adulte puisse s'amuser à la lecture de ces albums.



Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).