Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 08:00

http://extranet.editis.com/it-yonixweb/IMAGES/SYR/P3/9782748512816.JPG

Il y a deux ou trois dans le cadre de mes cours de langues et civilisations africaines, j'ai suivi des cours sur le thème des contes africains. Après une initiation de base, valable pour les contes du monde entier (prenant appui sur ce cher Vladimir Propp), nous avons comparé des contes entre eux, à partir de thématiques diverses. Il est toujours très intéressant de garder en tête nos contes européens à la lecture des contes africains. Même en ayant à l'esprit la colonisation et la scolarisation en français (vive les gaulais nos ancêtres), il est parfois surprenant de voir à quel point certains contes se ressemblent.

 

Aujourd'hui plusieurs maisons d'édition proposent des recueils de contes, non pas d'une origine commune, mais avec une histoire centrale similaire. Souvent à réserver aux adultes amateurs du genre en raison de l'austérité de certains d'entre eux, les éditions Syros proposent aux enfants de toucher du doigt ces différences et similitudes.

 

Dans Les histoires des musiciens de Brême, on découvre, après avoir relu la version allemande (celle des Frères Grimm), une version chinoise, une autre française (en direct de l'Ariège) et enfin une dernière marocaine. L'esprit est le même, de même que le déroulement de l'histoire, mais il suffit de comparer les premières phrases pour comprendre que ce sont bien quatre histoires différentes qui s'offrent à l'enfant et une réflexion sans fin sur une certaine universalité de la morale.

 

Allemagne « Dans une ferme, un âne avait travaillé toute sa vie. »

 

Chine « C'était il y a longtemps, très longtemps, tellement longtemps qu'on ne sait plus quand. Une petite mamie vivait seule dans les collines avec sa vache, une belle vache avec des taches. »

 

France « C'est l'histoire de deux compagnons : un chat et un mouton. »

 

Maroc « C'était au temps où les animaux parlaient. Un vieil âne, un mouton, un lévrier et un poulet vivaient dans le même village ».

 

Accessible et agréable à regarder, la seule condition est de pouvoir garder le jeune lecteur assis plusieurs minutes d'affiler.

 

Les histoires des musiciens de Brême racontées dans le monde – Fabienne Morel & Gilles Bizouerne – Syros.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).