Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 08:00

http://www.devoir-de-philosophie.com/images_dissertations/38273.jpg

Il est des livres dont on garde un tendre souvenir. C'est ainsi que je concevais le Petit Prince de Saint Exupéry. Un livre doux, chargé de nostalgie, aux illustrations naïves.

Il fait donc parti de ces livres que je relis avant tout pour moi, mais que je lis à voix haute pour en faire profiter ma fille.

 

L'histoire tout le monde la connaît. Un aviateur s'écrase dans le désert. Et pendant ses réparations, il fait la connaissance du Petit Prince, voyageur en provenance des étoiles.

 

Je n'avais pas relu ce roman depuis des années, littéralement. Et je m'attendais à tout, sauf cette infinie tristesse qui ne m'a pas lâché de ma lecture. J'ai ressenti toute la nostalgie du narrateur qui plonge dans ses souvenirs pour dresser le portrait du Petit Prince. L'amitié se poursuit malgré la distance et l'absence. J'ai saisi beaucoup trop durement, la notion de mort, derrière le départ du Petit Prince. Je n'ai pas eu envie d'apprivoiser qui que ce soit, s'il faut tant pleure après.

 

Est-ce que je vieillis mal et deviens une pessimiste incapable de voir avec le cœur ?

 

Ce livre reste un texte magnifique avec une habileté d'écriture surprenante et touchante. Je n'aurai pas été aussi touchée par mal lecture autrement. Et c'est un livre à partager, pour faire face à la version télévisée que je trouve vraiment moche. Un livre qui n'appartient à aucune époque, aucune génération et dont je continuerai à utiliser certaines passages en tant que prof de FLE.

 

Mais je regrette la douceur de mes souvenirs d'enfance qui ont maintenant laissé place à la tristesse de ma lecture d'adulte.

 

Je suis vraiment curieuse de connaître votre avis, si vous l'avez lu en tant qu'adulte.

 

Le petit prince – Antoine de Saint Exupéry

http://unoeildesmots.files.wordpress.com/2014/01/challenge_miyazaki_03.jpg?w=300&h=300

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Pré-ados
commenter cet article

commentaires

Dumdum 25/01/2015 11:36


Un livre qui m'a particulièrement plu !
L'une de mes phrases préférée "on ne voit bien qu'avec le coeur.L'essentiel est invisible pour les yeux "
A bientôt !

Tiphanya 04/02/2015 20:18



Un livre qui semble marquer tout ceux qui le découvre.



**Fleur** 24/02/2014 13:57


c'est vrai qu'il y a un brin de tristesse dans ce livre tellement magnifique !


A chaque fois que je vais à l'étranger je ramène un exemplaire du Petit Prince dans la langue du pays. J'ai commencé par les langues étudiées au collège/lycée et puis finalement j'ai continué
avec celles que je ne parle pas...va-t-en savoir pourquoi puisque je ne peux pas les lire mais c'est sans doute parce que ce livre est mon premier souvenir de lectrice, celui qui m'a fait aimer
les livres...

Tiphanya 03/03/2014 18:14



J'ai une amie qui en fait de même. J'étais avec elle au Kirghizstan, mais je n'arrive pas à savoir si nou l'avions toruvé. Par contre je l'ai vu aujourd'hui en arabe dans une librairie de Tunis.



bladelor 23/02/2014 11:19


Si je ne devais emporter qu'un livre, je crois que ce serait celui-là. Un ouvrage qui a sa place à part dans ma vie. 

Tiphanya 03/03/2014 18:13



Je sais qu'il a laissé un souvenir très fort chez beaucoup de lecteurs. C'est incroyable la force de ce livre.



Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).