Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 07:00

 

http://www.elbakin.net/fantasy/modules/public/images/livres/livres-le-pere-porcher-59.jpgNouveau billet à l'occasion du challenge geek et même mieux, pour une lecture commune qui célèbre à l'occasion de son anniversaire un auteur hors du commun Terry Pratchett.

 

J'ai décidé de lire, enfin, Le père porcher. Il y a quelques années, j'ai découvert l'adaptation télévisée de ce roman (dont est tirée la photo ci dessous) et c'est à cette occasion que j'ai absolument voulu découvrir Les annales du disque monde, la série fleuve qui inclut Le père porcher. Un début difficile car je n'ai pas accroché avec les tous premiers tomes, La huitième couleuret Le Huitième sortilège. Mais après avoir appris que les différents tomes pouvaient se lire dans le désordre, je me suis prise de passion pour l'un des personnages récurrents, la Mort qui parle COMME CA.

 

http://danscemondeflottant.free.fr/spip/local/cache-vignettes/L520xH348/gal_09_Small_-87987.jpg

Le Père Porcher est un gros bonhomme vêtu de rouge qui distribue une fois par an des cadeaux depuis son traîneau tiré par quatre sangliers. Mais cette année il est remplacé par la Mort qui a pris le soin de s'équiper d'un faux ventre, d'une fausse moustache et tente de perfectionner son OH OH OH d'une maison à l'autre. Il est accompagné de son fidèle serviteur Albert qui s'assure que l'esprit du Porcher est bien respecté. Mais lorsqu'ils arrivent dans la maison où travaille Suzanne, la petite-fille de la Mort, celle-ci tente d'obtenir des explications et se lance dans une enquête compliquée et dangereuse, aidée du Dieu de la Gueule de Bois.

 

Voici un roman qui ne manque pas de sens de l'humour et qui offre une réflexion sur les croyances. La théorie est qu'il faut d'abord croire à des petites choses (la fée des dents, le Père Porcher) pour croire à de grandes choses plus tard (la justice).

L'histoire est complexe avec de multiples éléments imbriqués les uns dans les autres. Les « chapitres » passent d'un personnage à un autre et dans les premiers temps on se demande bien comment tout va se rejoindre. Mais tout est habilement mené, l'auteur retombe sur ses pattes après avoir fait avaler des couleuvres à son lecteur.

Un peu trop riche pour moi tout de même, car j'ai eu du mal à suivre la logique de l'intrigue, surtout au début, où je n'avais que peu de souvenirs du film et que les personnages sont nombreux et tous importants. Du coup je ne conseille pas ce titre pour découvrir l'univers, car avec une idée de la folie des mages par exemple vient bien en aide pour savoir avec quel degré de recule il faut lire leurs préparations pour la fête du Porcher.

 

Un auteur à qui j'hésite de souhaiter encore de nombreuses années devant lui, il est en effet atteint d'une forme rare d’Alzheimer et est très impliqué dans la lutte contre cette maladie. Mais je lui souhaite de pouvoir vivre le reste de sa vie comme il le souhaite, puisqu'il est aussi impliqué dans le droit à la mort assistée.

 

Les annales du Disque-Monde, Le Père Porcher– Terry Pratchett - L'Atalante

http://geekette.fr/wp-content/uploads/2013/04/challenge_geek-300x291.jpg

 

Billets des participants à la lecture commune :

Hilde avec Accros du roc (mon préféré)

SVCath avec la Huitième couleur (le premier tome de la série)

Sofynet également avec La huitième couleur

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Adultes
commenter cet article

commentaires

Petite Fleur 29/04/2013 12:51


Pffff, et dire que je n'ai toujours pas découvert ce monument de la littérature (tout court). J'ai pourtant "La huitième couleur" dans ma PAL, mais je n'y pense jamais. Merci pour ton billet qui
me le remet en mémoire.

Tiphanya 03/05/2013 14:15



Je n'ai pas aimé la huitième couleur, mais c'est un auteur qui mérite vraiment qu'on s'y attarde un peu.



Karine:) 29/04/2013 02:30


Pratchett?  Partir dans tous les sens??  Jaaaaaamais :))  

Tiphanya 03/05/2013 14:14



D'ailleurs, l'idée d'avoir des mages dans ces romans ne doit pas venir de lui, ce serait trop différent de tout ce qu'il fait !



Hilde 28/04/2013 13:42


OH OH OH! Merci pour ton billet.
Je garde un excellent souvenir de la lecture du "Père Porcher", je l'avais trouvé très délirant. Comme toi, j'aime beaucoup le personnage de la Mort, que j'ai d'ailleurs retrouvé dans "Accros du
Roc".


J'apprécie l'univers du Disque-monde en général, le style d'humour mais certains tomes m'ont moins captivée.
En ce qui concerne la logique de l'intrigue, je ne suis pas étonnée! Dans presque chaque tome que j'ai lu, ça finit par partir dans tous les sens, à un moment donné, je me suis parfois sentie
paumée!



Sinon, concernant l'auteur, je savais qu'il était atteint de la maladie d'Alzheimer et avait relancé le débat au Royaume-Uni, sur la mort assisté. Je ne sais pas où ça en est actuellement.

Tiphanya 03/05/2013 14:14



Je n'en sais pas plus sur l'implication de Terry Pratchett contre la maladie d'Alzheimer, mais il permet de médiatiser un problème, que l'on cache en fermant les portes des maisons de retraite,
donc je trouvais intéressant de le signaler.



Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).