Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 08:00

Titre : Le carnet rougehttp://media.librairiedialogues.fr/media/attachments/large/1/8/7/001016187.jpg

Auteur : Annelise Heurtier

Editeur : Casterman

Pour les ados qui attendent leur 18 ans pour faire le tour du monde

 

Marie est à 50% népalaise. Malheureusement elle ne peut rien faire que fantasmer ses origines car sa mère refuse de lui parler de ces origines. Alors elle a tenté d'apprendre le Népali, boire du lassi à longueur de journée et devient incollable sur les saris.

Toutes ses questions vont enfin pouvoir trouver des réponses lorsqu'on lui remet un petit carnet rouge la plongeant dans le Népal comme elle ne l'aurait jamais imaginé.

 

J'ai beaucoup hésite à ouvrir ce livre car la 4e de couverture est très énigmatique et je n'avais pas envie de découvrir en cours de route que ce roman a en fait une base de fantastique (ce qui arrive de plus en plus souvent et je déteste ça, comme si le monde ne suffisait pas et que les jeunes avaient obligatoirement besoin de magie à la Harry Potter pour lire un roman en entier). Cependant ce récit propose une vision du Népal très juste et souvent complètement occultée par des montagnes aux neiges éternelles. Je crois que j'y ai pris encore plus de plaisir car c'est le récit (entre autre), d'une jeune enfant qui devient kumari, un sujet sur lequel j'ai vu un reportage à la télévision il y a quelques temps.

Un sujet hallucinant. Imaginez une petite fille de 3-4 ans que l'on décrète être l'avatar d'une déesse. Interdiction de poser un pied au sol ou de jouer. Interdiction de sortir et de se construire. Et puis un jour, lorsqu'elle verse une première goutte de sang, on la renvoit chez elle, totalement désociabilisée.

 

Ce roman permet de découvrir cet aspect du bouddhisme et de l'hindouisme népalais. Mais pas seulement. Car c'est avant tout l'histoire de Marie qui aimerait en savoir plus sur ses origines pour se construire, qui n'accepte pas tous les secrets dont sa mère s'entoure. Et parce que l'adolescence n'est jamais simple, elle n'ose pas parler à sa mère, se confie à son meilleur ami, tout en essayant d'obtenir une sortie ciné avec le garçon dont elle est amoureuse.

 

Finalement ce sont deux voix que le lecteur découvre, celle de Marie, l'adolescente d'aujourd'hui et celle de Sajani, une vieille femme népalaise qui revient sur sa jeunesse.

 

Un livre vraiment intéressant que je vous recommande chaudement, pour aller plus loin que les clichés sur l'Asie, mais aussi tout simplement pour vous évader avec une bonne histoire.

 

http://nectravels.com/images/godess_kumari.jpgEn savoir plus :

- le blog de l'auteur

- l'avis de Radicale qui comme moi l'a dévoré en deux heures alors qu'il aurait été plus raisonnable d'aller se coucher.

- présentation de ce qu'est une kumari (mais le roman l'explique très bien)

- une ancienne kumari a écrit aue autobiographie (en anglais uniquement), From Goddess to Mortal par Rashmila Shakya.

 

 

http://i45.servimg.com/u/f45/11/05/85/18/challe11.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article

commentaires

Catherine 21/11/2011 12:29


Peu de choses sur le Népal, je le note.


Et bonne semaine.

Tiphanya 02/12/2011 22:20



C'est vraiment un très bon roman. Je l'ai même ajouter dans la sélection de Noël que je vous prépare.



Radicale 13/11/2011 21:09



Allez rassure-moi, tu as pleuré toi aussi ? ;)



Tiphanya 14/11/2011 21:42



Oui, j'avoue. C'est une histoire vraiment captivante.



Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).