Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2011 5 08 /04 /avril /2011 07:00

Titre : Imagohttp://ecx.images-amazon.com/images/I/51C0MSIqPvL._SL500_AA300_.jpg

Auteur : Nathalie Le Gendre

Editeur : Syros

Roman ado que je ne recommande à personne

 

Neï voit son quotidien basculer lorsque sa soeur aînée décède avec son mari. Elle se voit alors confier le nouveau-né de sa soeur, ainsi que la charge de futur chef de clan. Le tout, alors qu'elle n'a pas encore accompli son imago, le rituel permettant de devenir adulte.

 

 

Voici un roman qui commençait mal. J'avais la sensation de me trouver dans un décor pré-colombien fantaisiste, propice à la confrontation entre les populations locales et les premiers blancs. Ainsi on croise des créatures incroyables et des inventions me faisant penser aux lucioles (ces objets que l'on charge au soleil et qui brille toute la nuit). Et puis finalement, ce n'est que vers la fin que j'ai compris que Neï vit dans un monde futuriste et dystopique qui aurait survécu au Grand Chamboulement qui se serait produit en 2012. Pourtant la société est clairement une société dite « primitive » et première incohérence à mon sens : comment une telle société peut-elle exister dans un futur plus ou moins lointain. Rien n'est dit sur le Grand Chamboulement, sur l'origine du peuple de Neï ou sur les blancs.

 

L'histoire elle-même m'a paru insignifiante. Au fil des chapitres on est plongé dans un drame familiale (deuil, héritage, recherche du père), une critique de la société (via l'opposition homme-femme), la confrontation entre les blancs et les « indiens », l'entrée dans le monde adulte. Du coup de nombreuses questions se posent, mais rien ne se passe. On referme le roman sans qu'aucun des sujets ne soit clôt ou simplement n'ait évolué. C'est très frustrant de voir tout un univers se mettre en place avec de multiples possibilités et des pistes de réflexions, pour qu'au final le seul intérêt soit Neï qui pourra continuer à vivre et tout faire en même temps.

 

Et pour finir, détail pour beaucoup de lecteurs (et encore plus pour les ados qui sont concernés par cette lecture) mais qui ne signifie pas que ce doit être négligé, le récit semble au final être la description ethnologique d'une tranche de vie. D'ailleurs le roman est bien écrit, et on entre très facilement dans le récit. Mais d'un point de vue ethnologique, c'est bidon. Je ne dis pas que l'auteur devait décrire des choses existantes, mais simplement prendre en compte des données réalistes. Ainsi le rite initiatique est vide de sens et ne repose que sur des prophéties, et le rite funéraire met en avant une partie du corps que presque personne ne considérait comme symbolique (chez les pré-colombiens, c'étaient le foie, le cœur et les pieds qui étaient très importants et non le cerveau).

 

On passe son chemin et on va lire le sang des lions (dystopie et humanité sauvé grâce aux Massaï), Sur les traces de Siri Ang (récit initiatique toujours chez les Massaï, entre modernité et tradition), le vieux qui lisait des des romans d'amour (pour l'ambiance "vie en forêt") ou même La cité des dieux sauvages (où les indiens y ont également plus de connaissances médicales que les blancs).

 

Et tout de même : le site de l'auteur.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article

commentaires

philbert 18/04/2011 09:57



Bonjour, apparemment Nathalie Legendre n'aime pas qu'on donne un avis négatif sur ces livres... on a bien l'droit de pas aimer non ? comme pour la musik, les fringues, la bouffe j'm pas les
haricots verts beurk!!! mon p'tit frère l'a vu à son collège et il n'avait pas aimé plus que ça, en plus elle faisait la gueule



Tiphanya 18/04/2011 18:47



En tout cas elle n'est pas venue se plaindre ni critiquer ma remarque, donc moi je n'ai rien contre elle. Je ne l'ai même jamais rencontré ou aperçu à un quelconque
salon du livre. Et je ne sais pas ce qu'elle a fait d'autres.



Karine:) 17/04/2011 19:54



Ah oui... billet vraiment mitigé.  Bon, le concept était tentant, comme tu le dis... mais je choisirai peut-être autre chose, alors!



Tiphanya 18/04/2011 18:49



Ce livre semble avoir attiré le regard de plus d'un grâce à sa couverture entre autre, mais cela ne suffit pas.



Chez libouli 11/04/2011 07:57



je l'avais noté ...et vais donc passer mon chemin...



Tiphanya 13/04/2011 12:07



Le principe était intéressé (sinon je ne l'aurais pas lu), mais non, même quelques jours après, je ne le conseille toujours pas.



Mélusine 11/04/2011 05:47



Ton avis est très très mitigé, pourtant la thématique me plaisait bien....mais je vais passer mon tour.



Tiphanya 11/04/2011 20:50



Là je ne vais pas faire semblant et dire teste par toi-même. Il y a suffisament de choses à lire



Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).