Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 07:00

Oui, je sais, je m'y prends en avance. Mais ce n'est pas de ma faute, prenez-vous en à Hilde et Lou qui cette année encore organisent un challenge se déroulant du 1er octobre au 2 novembre. Et comme j'aime les histoires de sorcières, je ne pouvais pas refuser. J'ai même opté pour la formule Poltergeist qui me permet de publier autant de billets que je veux. Histoire de rythmer le tout, elles nous proposent également d'embarquer dans le train fantôme et de publier tous les cinq jours une chronique sur un thème précis. Je ne sais pas si je ferai tous les thèmes, mais le coeur y est.

 

http://www.myloubook.com/media/01/01/3066511090.jpg


Ce challenge se préparant en coulisse depuis quelques semaines, j'ai passé de longues heures à m'interroger sur le sens du mot "mort-vivant" et du lien avec les "zombies" (car une étape zombie est prévue pour le 10 octobre). Au final, le petit roman que j'ai lu ne parle pas du tout de zombies, mais bel et bien de morts-vivants, représentés sous la forme de squelette. En plus, ce n'est pas du tout une histoire qui fait peur, mais une histoire pleine d'humour. J'ai donc pris pas mal de liberté avec le challenge, mais comme pour moi Halloween est surtout uen fête pour s'amuser, ce roman est plutôt pas mal pour attaquer ce challenge.

 

Titre : Les morts-vivants ne mangent pas de carottes

Auteur : Pascal Prévosthttp://www.decitre.fr/gi/35/9782745939135FS.gif

Editeur : Milan Poche

Pour ceux qui commencent à lire tout seul et qui ont de l'humour

 

Les vivants et les morts-vivants se partagent la surface de la terre avec plus ou moins de mal. Pourtant un jour, le gouvernement décide de prendre une décision radicale car les vivants en ont marre de trébucher sans cesse sur des bouts d'os qui trainent dans la rue.

Un scientifique ayant découvert que les morts-vivants sont allergiques aux carottes, il met sur pied une bombe carototogène. Mais la destruction prochaine des morts-vivants ne plait pas du tout à Anatole qui va tout faire pour empêcher que la bombe explose.

 

Ajoutons à ce résumé un ver de terre auquel on a greffé des mains pour qu'il puisse jouer aux cartes ; une bande de lapins voraces qui contrôle l'intégralité du sous-sol de la terre ; une bonne recette de lapin aux carottes ; une mouche vêtue d'une blouse blanche de chercheur. Vous obtenez une image assez précise de ce que dissimule ce roman.

Le texte est simple à lire et les illustrations en couleurs sont bien pensées et apportent toujours des informations et de l'humour supplémentaires au récit.

 

Une bonne façon de commencer à lire tout seul avec des histoires qui emmènent le lecteur très loin de tout ce qu'ils auraient pu imaginer en jettant un coup d'oeil à la couverture (quoique).

Partager cet article
Repost0

commentaires

H


L'histoire me semble originale et complètement délirante, ça donne envie!


Je pense également qu'Halloween est une fête pour s'amuser! Il faut savoir chosir ses lectures et ses films en fonction de son "trouillomètre" personnel, sinon on risque de ne plus s'amuser du
tout!



Répondre
T


Je suis vraiment d'accord. Ce n'est pas une compétition de celui qui a le plus de cran devant des films/livres horreurs.



A


Voilà un bon premier livre pour le challenge, dis donc ;)



Répondre
T


Un livre unique en son genre en tout cas.



L


Mais oui le challenge Halloween est tout à fait ouvert aux lapins mangeurs de carottes, aux vers de terre amateurs de pokers et autres farceurs :) Ce petit livre a l'air excellent, j'adore le
résumé que tu en fais ! Merci pour ce premier billet :)



Répondre
T


Un jeune garçon qui n'aimait pas du tout lire (dixit ces parents, mais bon il vient d'entrer au CE1, pas d'affolement), a tellement adoré qu'il a dit à sa mère
qu'elle devait absolument le lire.



Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).