Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 08:00

Titre : Comment (bien) rater ses vacanceshttp://storage.canalblog.com/84/75/698475/59992294_p.jpg

Auteur : Anne Percin

Editeur : doAdo - Rouergue

Pour les ados (et plus) qui ont envie de rire

 

Maxime, 17 ans, a obtenu l'autorisation parentale de passer l'été au Kremlin, non pas celui de la place Rouge, mais bien celui en banlieue parisienne. Au programme : films gore, chat sans fin sur le net et bonne nourriture de mamie. Sauf que rien ne se passe comme prévu.

 

Histoire de bien comprendre ce roman, voici quelques autres précisions sur Maxime :

- il a les cheveux longs, bouclés, noirs et emmelés, seul ressemblance qu'il peut revendiquer avec Jimi Hendrix, donc il en est fier.

- il aime Agatha Christie, Sherlock Holmes et Fluide Glaciale

- les films gores sont l'un de ses sujets de discussion préférés sur le chat

- il ne sait pas cuisiner, mais il adore les aubergines

- il devient pote avec Laszlo Carrédas (mais si dans Tintin)

- il est fan de Boris Vian, Polnareff, The Pixies et The Police

- il a une petite soeur de 10 ans qui adoooooore les chevaux

- il joue de la guitare (une fender telecaster) en total impro

- il a plus de 300 amis sur SpaceBook

- il ne sort jamais sans son MP4

 

Bref, c'est un ado, un vrai, bourré de cynisme. Et ça tombe bien car sa grand-mère a aussi le sens de la répartie. Alors même si tout va aller du meilleur vers le pire, puis vers le moins pire et... ce sera avec de l'humour, de l'humour et encore de l'humour. La toute fin (que je ne vous révélerai pas dans ma grande mansuétude) est à mourir de rire.

Et en même temps, c'est un quotidien crédible, un ado tête-à-claque. C'est un peu dans le même style que "le premier qui pleure a perdu", pour ceux qui connaissent, mais avec un sens de l'humour différent (quoique).

 

L'un des moments que j'ai déjà relu plusieurs fois a été mis en ligne par Gawou. Alors en voici un autre.

 

Après trois sonneries seulement, j'ai eu droit à l'accueil chaleureux de Manu, animateur de son état, qui devait méfu des oinje, à en juger par sa diction mollassonne.

- Ah ouis, Alice Mainard ? Bougez pas, je vous la passe, monsieur, et vous êtes qui ? Ah ouais, son frère ? C'est cool, man.

Après un petit temps d'attente qui m'a permis d'entendre les bruits divers d'une colo à l'heure où l'on débarrasse les tables avant la boum, j'ai eu la voix d'Alice dans l'oreille.

- Max ? Oh, Max, c'est gentiiiiiiiil de m'appeler !

Je me suis demandé un instant si tous les enfants  n'avaient par reçu leur ration nocturne de cannabis. en principe ma soeur grogne à mon approche.

 

En savoir plus : l'avis positif de Radicale et le site de l'auteur.

Partager cet article
Repost0

commentaires

B

une lecture enthousiasmante et rafraîchissante. un coup de coeur pour moi
Répondre
T


As-tu lu la suite ? Elle est dans ma PAL depuis sa sortie (et ma soeur l'attend)



V


Je découvre avec bonheur ton blog (grâce au challenge d'Antigone)!


Ce livre-là est en bonne place dans ma PAL!



Répondre
T


Succès fou autour de moi, en ce moment, il passe dans toutes les mains.



T


Déjà noté, tu confirmes !



Répondre
T


Il faut, il faut !



J


Déjà la couverture ne me branche pas trop, puis après la quatrième de couverture non plus et ton avis encore moins....



Répondre
J


Je ne suis pas du tout tenter... Ca à l'air un peu nul.



Répondre
T


C'est absolument génial. Je ne m'étais pas autant amusé avec un roman ado depuis longtemps. Et c'est tellement vrai (les sentiments, la façon de ressentir les
choses, la famille, etc)



Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).