Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 07:00

Titre : Les pintades à Téhéran
Auteur : Delphine Minoui
Editeur : Le livre de poche

Être une pintade aujourd'hui, c'est être une femme légère et sérieuse, féminine et féministe. Dans ce livre qui fait suite à une version parisienne, londonnienne et new-yorkaise, l'auteur nous propose de découvrir ce que signifie être une femme à Téhéran aujourd'hui, entre voile et sous-vêtement sexy, prière du vendredi et drague du jeudi soir.


Keisha a publié un article sur ce livre début septembre et face à l'engouement qu'elle a suscité, le voici parti en tant que livre voyageur. Et j'en ai eu la primeur !

J'ai adoré le ton de ce livre. L'auteur bien que journaliste avant tout, ne se contente pas de poser les faits. Elle nous livre son expérience de la vie irannienne, puisqu'elle y a vécu une dizaine d'années. Elle mêle ses surprises à ses coups de coeur, ses bonnes adresses à ses coups de gueule. Mi-carnet de voyage, mi-livre documentaire, il se dévore, tellement on y découvre un univers loin de tous les clichés entretenus par les médias.

Que pensez de la passion des téhéranaises pour le foot alors qu'elles sont interdites de stade ? Comment comprendre les journées à préparer du vin dans leur baignoire alors qu'elles sont totalement musulmanes ? Comment imaginez le maquillage "vamp" et les sous-vêtements très sexy cachés sous le tchador ?
Je suis passée de surprise en surprise et j'ai découvert des femmes incroyables, telle Chirine Ebadi, prix Nobel de la paix. J'ai dans ma PAL depuis quelques années "Lire Lolita à Téhéran", grâce aux pintades il vient de se retrouver en tête de liste de mes prochaines lectures.

En savoir plus : le site des pintades, l'avis de Madmoizelle, les photos d'un américain aujourd'hui installé à Téhéran et le blog de l'auteure.

A noter : le 7 octobre sortira "les pintades à Beyrouth", un pays qui me semble touristique plus accessible.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Carnets de voyage
commenter cet article

commentaires

esmeraldae 04/10/2009 19:35


il me tente bien celui là:)


Tiphanya 06/10/2009 11:42


Il faut le lire ! En plus Keisha le propose en livre voyageur...


Mariel 04/10/2009 15:35


Le titre est presque "oxymorique": une pintade et un sujet grave...
Je n'ai jamais été attirée par cette collection mais ton avis me fait un peu changer d'opinion... Alors, à l'occasion, pourquoi pas?


Tiphanya 06/10/2009 11:42


je ne pense pas que je lirais un jour la version new-yorkaise, parisienne ou londonnienne. Mais celui-ci mérite vraiment qu'on s'y intéresse.


keisha 04/10/2009 09:29


Ah je suis contente de ton billet , je vois que tu as aimé.
Les pintades à Beyrouth? Chouette pays le Liban, mais après un temps où le tourisme avait repris, je ne sais plus trop où c'en est côté sécurité. Quoique... entre ce qu'on en dit et la réalité il y
a parfois différence.


Tiphanya 06/10/2009 11:38


J'ai plusieurs amis libanais qui y retournent régulièrement et n'ont jamais vraiment évoqué de soucis à y vivre. Et puis comme tu le dis, rien ne vaut d'aller
directement sur place.

Par contre les pintades à Téhéran m'a tellement plu que j'ai réussi à convaincre un copain de se l'acheter (enfin je crois qu'il était assez facile de le convaincre car j'en parlais juste à titre
d'exemples sur l'hyppocrisie des hommes).

Bref mille mercis pour cette découverte.


Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).