Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2009 4 24 /09 /septembre /2009 07:00

Titre : Le maître de fengshui perd le nord
Auteur : Nury Vittachi
Editeur : Picquier poche

C.F. Wong est un vieu chinois vivant à Singapour. Mais c'est surtout un maître du fengshui aidant des clients fortunés à agencer au mieux leur logement. Cependant sa perspicacité fait de lui un atout dans certaines enquêtes criminelles surprenantes. Il est assisté d'une jeune stagiaire d'origine australienne, Joyce McQuinnie, un spécialiste de l'astrologie indienne et une diseuse de bonne aventure chinoise.
Avec leur soutien (bien qu'il doute de la validité du mot "soutien"), Wong va enquêter sur un cabinet de dentistes hanté, la disparition d'une jeune fille au karma atroce et le kidnapping d'une jeune fille très riche.


Ce roman policier m'a vraiment évoqué les aventures de Mma Ramotswe, la détective botswanienne. Cependant ici l'enquête est un peu plus présente.
L'intérêt de ce livre repose avant tout sur la galerie de personnages et leurs liens qui provoquent de nombreuses situations comiques. Ainsi Wong commence sa journée par un plat de riz qui dégoute Joyce. Et la situation se retourne, quand la jeune australienne exige d'avoir aussi son petit déj' à base de caféine, sucre et gras.

L'auteur a su retranscrire à merveille les points de vue de chaque personnage. Joyce parle comme une ado, sort en boite, ne comprend que peu ce vieu chinois et a du mal à se sentir chez elle à Singapour. Wong n'a jamais entendu parler de rappeur, ne sait pas ce que veut dire "choper une fille", connait Singapour comme sa poche et trouve normal la brutalité policière (comment un policier pourrait obtenir des aveux sans taper sur les gens, en Chine au moins, on obtient toujours des aveux).
La différence entre les personnages transparait dans leur façon de parler mais aussi dans leur connaissance des lieux. Ainsi le rendez-vous dans une boite de nuit est vu du point de vue de Wong et sa découverte des jeunes gothiques est génial. A l'inverse le marché de nuit est vu par Joyce qui semble voir un fantôme dans chaque mouvement de lumière. Ce contraste est également une très bonne représentation de la vie à Singapour.

Cependant ce détail demande d'être curieux de l'Asie du Sud-Est. Les références à des villes malaises sont nombreuses, mais aussi à Hong-Kong. Les plats sont tous donnés dans le nom d'origine. Et je suppose que ce n'est pas évident pour tout le monde de comprendre le dégout de Joyce face à un nasi lemak (bon en fait perso je sais juste que nasi c'est du riz). Mais cela rend le décor encore plus vrai, de même que petites exclamations en chinois de certains personnages. On a ainsi l'impression d'être sur place.

Il existe un deuxième tome des aventures du maître du fengshui que j'espère bien pouvoir trouver plus facilement que le premier et donc pouvoir lire très prochainement.





En savoir plus : l'avis de Céline qui voulait en savoir plus sur le fengshui, tout sur le fengshui justement, tout sur Singapour vu par un expat et quelques photos de Malaisie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Adultes
commenter cet article

commentaires

Armande 30/09/2009 08:22


J'adore ce roman et les deux qui ont suivi aussi ! A leur sortie, je les ai offert à tours de bras aux personnes que j'apprécie.


Tiphanya 30/09/2009 20:03


Dès que ma PAL a retrouvé une taille correcte je saute sur le tome 2.


esmeraldae 27/09/2009 11:48


ça à l'air bien, je ne connais pas mma ramotzwe!


Tiphanya 29/09/2009 20:31


Mma Ramoswe elle est génial. C'est une grosse mama africaine qui résoud les affaires de ses clients en sirotant du thé, séduisant le garagiste et professant de
nombreuses théories sur les rapports homme-femme.


Theoma 25/09/2009 21:16


Quel titre ! J'ai bcp aimé Mma Ramotzwe également.


Tiphanya 26/09/2009 21:46


D'ailleurs je viens d'apprendre qu'une série est visible sur Orange-cinéma-je-ne-sais-quelle- chaîne d'après les romans sur Mma Ramotswe.


Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).