Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 07:00

Titre : Le premier qui pleure a perdu
Auteur : Sherman Alexie
Editeur : Wiz, Albin Michel

Junior est indien, vit à la réserve, sert de pushing-ball à pas mal de ses camarades et dessine pour passer le temps.
Arnold étudie dans une école pour blanc, fait partie des meilleurs élèves, a une petite copine et fait partie de l'école de basket.

Junior et Arnold sont une seule et même personne, un jeune indien qui se bat pour se faire une place au soleil et que les autres indiens appellent la pomme. Rouge à l'extérieur et blanc à l'intérieur.

J'ai découvert ce livre grâce au magazine des librairies sorcières et j'ai vraiment beaucoup aimé. C'est bourré d'humour et de sensibilité. J'avoue, j'ai pleuré à la fin. mais c'est la différence entre Junior et moi. Lui il sait rire de la vie et ne se souvenir que du meilleur. Moi j'ai plus de mal et je vois tout à travers un filtre de triste mélancolie. J'ai du mal à croire que l'on peut rire de tout, et pourtant ce roman en partie autobiographique tend à prouver le contraire.

La vie de Junior est dur et il n'y a pas vraiment de quoi s'amuser. Et pourtant, il dessine, il fait de l'humour, il s'amuse, il est vivant. Et ce débordement de vie est extrêment agréable à lire. J'ai beaucoup ris, et voici d'ailleurs un extrait :


Mon dieu, disait-elle, quelle importance si un homme veut en épouser un autre ? Du moment qu'il y en a un pour ramasser les chaussettes sales !

L'humour vient aussi des dessins qui agrémentent le tout. Junior dessine tout, ses amis et ses ennemis. Ce qui le fait rire et ce qui le mets en colère. Il n'hésite pas à faire une mini BD pour réfléchir au meilleur moyen de ne pas dévoiler à ses nouveaux amis qu'il est pauvre.

C'est un livre qui fait réfléchir sur notre capacité personnelle à avancer. A se bouger les fesses, pour se donner une chance de voir nos rêves réalisés. Le tout avec un langage d'ado, un langage vrai et direct, sans faux-semblant. Et ça aussi ça fait du bien, un livre où les choses sont dites telles qu'elles sont.

Et puis j'ai beaucoup aimé la couverture. L'ombre de ce garçon un peu cabossé, indien d'un autre temps.

A lire les avis de Cuné (qui n'a pas du tout aimé), yozone (qui fait un bilan mitigé), la médiathèque de Bagnolet (assez positif), Catherine (qui comme moi a pleuré, ouf je ne suis pas la seule) et Gawou (très enthousiaste)

Dans un autre genre, car cette fois-ci c'est un jeune allemand qui tente de s'intégrer dans une réserve allemande, je vous recommande Lune Indienne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Ado
commenter cet article

commentaires

Loula 19/08/2009 22:19

Tss Tss.. fashion victim va!

Loula 19/08/2009 21:40

 En fait je pense que j'aurais plutôt une robe si la chaleur persiste!!

Tiphanya 19/08/2009 22:01


Me demander la veille pour le lendemain comment je serais habillée ne sert à rien. je n'en ai aucune idée. Je ne peux même pas te
dire quel genre de sac j'aurais !


Loula 19/08/2009 21:36

snif, pourquoi tu ne me réponds plus?

Tiphanya 19/08/2009 21:38


En fait j'envisageais de te demander si tu avais prévu de mettre le même gilet bleu mais je ne veux pas gâcher toute ma
crédibilité avant même qu'on se soit rencontré...


Loula 19/08/2009 16:46

Ayé, j'ai été très serieuse et je t'ai tout bien répondu par mail pour notre rdv de demain. A demain!

bene 19/08/2009 08:23

Je veux le lire maintenant....C'est malin! mais merci pour cet article très intéressant.Béné: mobylivres.wordpress.com

Tiphanya 19/08/2009 21:15


C'est l'nnuie avec les blogs de lectures, on y trouve plein de trucs intéressants alors qu'on a déjà plein de trucs à lire
!


Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).