Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 19:00

Titre : Kitchen
Auteur : Banana Yoshimoto
Editeur : Folio

Un livre, deux nouvelles
>>> Mikage vient de perdre sa grand-mère, le dernier membre de sa famille. Sans vraiment y réfléchir, elle emménage chez Yuichi et sa mère Eriko, qu'elle ne connaissait pas avant l'enterrement. Tout doucement elle va se remettre de ce drame et se lier à Yuichi. Mais c'est un autre décès qui les rapprochera totalement.

>>> Setsuki a perdu son petit ami dans un accident de voiture. Ses journées passent sans qu'elle ne prenne goût à quoique ce soit. Elle s'oblige seulement à aller courir tous les matins. Jusqu'au jour où elle rencontre au bord de la rivière une jeune femme lui proposant de voir quelques choses d'exceptionnelles n'arrivant qu'une fois tous les cent ans.

Deux nouvelles sur le thème du deuil, un livre choisi sans savoir ce qu'il contenait, un livre qui tombe bien.

Il y a une douceur incroyable dans ces deux nouvelles, une fluidité des mots, du rythme, de la construction même. Les personnages en deuil semblent se mouvoir comme sur un tapis roulant, sans véritablement réfléchir, en se laissant porter par leur entourage. L'introduction d'évènements légèrement fantastiques leur permet de recréer des liens, de prendre conscience de ce qui les entoure à nouveau.

Dans la première nouvelle, celle que je préfère et qui représente les 2/3 du livres, la nourriture a une place importante, comme lien également. Prendre un thé pour discuter de tout et de rien, ou juste pour être deux sans échanger un mot, partager un plat succulent avec celui qu'on aime, cuisiner pour démarer une nouvelle vie... J'aime bien l'idée.

Ce livre est le premier de l'auteur, et il a connu un succès immédiat et impressionnant. B. Yashimoto a d'ailleur reçu deux prix grâce à lui. Pour en savoir plus sur elle, son site (uniquement en anglais et japonais)
.

Extraits :

"The place I like best in the world is the kitchen. No matter where it is, no matter what kind if it's a kitchen, if it's a place where they make food, it's fine with me. Ideally it should be well broken in. Lots of tea towels, dry and immaculate. White tile catching the light (ting! ting!)."

"As I grow older, much older, I will experience many things, and I will hit rock bottom again and again. Again and again I will suffer; again and again I will get back on my feet. I will not be defeated. I won't let my spirit be destroyed".

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Adultes
commenter cet article

commentaires

Soie 26/06/2009 17:33

J'ai bein aimé les passages que tu as cité dans ton commentaire sur mon blog. Une autre chose m'est revenur à l'esprit aussi : c'est la passion avec laquelle Mikage se met à apprendre la cuisine. En fait j'ai déjà rencontré ce trait de caractère dans d'autres histoires mettant en scène des japonais (même si l'auteur n'est pas japonais lui même) ... une réelle passion allant jusqu'au perfectionisme dans ce qu'ils décident d'entreprendre.

Tiphanya 01/07/2009 15:35


En fait les japonais sont aussi monomaniaques. Quand ils font quelque chose, c'est toujours à l'extrême, je suis d'accord avec toi. Et cela même quand c'est une
activité de loisirs.


Morgan 01/05/2009 09:00

Je l'ai lu en français. J'ai adoré !Depuis, on m'a recommandé un autre Banana Yoshimoto : Le lézard, un livre pas trés épais fait de plusieurs nouvelles, et c'est encore meilleur ! :)

Tiphanya 01/05/2009 16:42


J'ai bien envie de tester d'autres nouvelles de cette auteur. On m'a également recommandé N.P.. Je verrais bien.


Karine :) 11/04/2009 01:42

Il est dans ma pile et je l'en avais même sorti la semaine dernière... sauf que bon, je suis dans un gros pavé alors il attend!!!  Et qui sait ce qui peut se passer dans quelques jours!  On m'en a dit beaucoup de bien!!

Tiphanya 11/04/2009 20:55


surtout qu'il est tout petit, allez courage !


Loula 07/04/2009 22:08

J'ai lu et relu ce livre des tonnes de fois...

Soie 05/04/2009 22:17

Je l'ai dans ma PAL, mais en français :)Remarque j'aimerais bien lire en anglais de temps en temps et celui ma parit accessible (je l'ai en français et il n'est pas trop gros).

Tiphanya 05/04/2009 22:49


Il m'a été recommandé par une amie américaine/prof d'anglais, comme étant un livre "facile" pour des premières lectures anglaises. La simplicité des phrases (qui
reprennent la simplicité japonaise entre autre), aide également beaucoup.
Et puis les paragraphes sont courts et le vocabulaire assez simple. Moi j'ai du mal avec les adjectifs, ici absents dans l'ensemble puisqu'il n'y a quasiment pas de descriptions.
Lance toi, et puis avoir le livre en français à côté permet de ne pas chercher dans le dictionnaire, mais de lire une fois de temps un temps un passage ou un paragraphe en français pour être sûr
d'avoir compris.
Bon courage


Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).