Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 19:00
Titre : Cyrano
Auteur : Taï-Marc Le Thanh
Illustratrice : Rébecca Dautremer
Editeur : Gautier-Languereau

"Cyrano avait un gros nez.
Cyrano était amoureux.
De sa cousine Roxanne.
Mais il n'osait lui dire (à cause de son gros nez).

Heureusement, Cyrano était poète."

Cet album est une adaptation du célèbre Cyrano de Bergerac et c'est pourquoi je cite la 4e de couverture en guise de résumé.
J'ai choisi ce livre pour sa couverture et ses couleurs et au final c'est le texte qui m'a enthousiasmé. Un texte virevoltant, vivant, riche, un texte qui a d'une certaine façon l'ensemble des qualités du Cyrano d'Edmond Rostant. A l'inverse ici le personnage se fait plus discret, moins tape à l'oeil, plus romantique et amoureux on va dire.
Mais la simple tirade du nez, si célèbre et que j'ai tant apprise (pour toujours mieux l'oublier, j'avoue), est ici résumé à merveille. Je vous laisse en juger :

Souvent un facheux s'écriant en riant :
"Non mais ce nez ! Quel nez alors ! ha ! ha ! ha!"

Cyrano lui répondait que son nez n'était pas vraiment un nez mais plutôt un perchoir pour les moineaux, ou une canne pour pêcher la carpe, ou un plongeoir pour les criquets, ou un gourdin pour chasser le mammouth, ou un téléscope pour observer la lune.

Cyrano était aussi un poète.

Mais souvent le fâcheux ne comprenait rien à la poésie. Cyrano lui tapait alors sur la tête pour bien lui faire comprendre ses paroles.

Et pour compléter le texte, de petits définitions reprennent certains mots un peu "anciens", mais en les traitant par l'absurde.

Les illustrations sont magnifiques et nous restituent un univers asiatique, coréen affirme mon namoureux. Ici Cyrano est une sorte de samouraï, tandis que Roxane est vêtue d'une robe rouge très occidentale. Et malgré tout, le mélange ne choque pas. Chaque page porte habillement le texte vers son issue.

J'ai été très surprise de me retrouver très émue à la fin, ce qui n'a jamais été le cas pour le texte. Car finalement, même si cet album comprend un peu d'humour tout comme le roman, c'est avant tout l'émotion qui domine.

Et chose rare de ma part, je conclus sur un dernier extrait :

D'ailleurs la guerre fait tellement de bruit
que ceux qui la font deviennent complètement sourds.
Ils n'entendent même plus les enfants qui pleurent.

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans 0 - 99 - albums
commenter cet article

commentaires

Fée Bourbonnaise 02/06/2009 12:38

Ca avait été pour moi un coup de coeur. Un album que j'avais d'abord choisi pour son "histoire" parce que j'adore Cyrano, ensuite je l'ai feuilleté et j'ai craqué pour les illustrations mais ce qui m'a le plus surpris c'est le texte. Etant donné que j'avais dans les mains un livre pour enfant, je ne m'attendais pas à quelque chose d'aussi profond. Ce fut une réelle et belle surprise. Je n'ai pas lu tout ton blog mais si tu aimes Rebecca Dautremer, tu devrais aimer Eric Puybaret, tu connais ?

Tiphanya 02/06/2009 13:41


Je ne connais pas du tout, mais je vais de ce pas me renseigner.


celine 26/04/2009 00:04

Magnifique oui! As tu lu les princesses ??? J'adore Rebecca dautremer !

Tiphanya 26/04/2009 16:12


C'est un titre que je n'ai jamais eu dans les mains, par contre j'ai vu pas mal de carnets et autres goodies de Rebecca Dautremer. J'aime beaucoup sa façon de dessiner
les femmes.


Karine :) 11/04/2009 01:41

C'est un album que j'espère réellement trouver!  Il me semble magnifique, surtout que j'adore Cyrano!

Tiphanya 11/04/2009 20:59


Rebecca Dautremer étant une illustratrice "à la mode" je pense que tu devrais le trouver sans trop de peine.


Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).