Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 20:00
Je ne parle pas souvent de cinéma mais un peu de changement ne fait pas de mal. Contrainte et forcée, on m'a traînée jusque devant "Slumdog Millionnaire". L'un des inconvénients de la carte UGC illimité pour 2 : elle est à mon nom, alors pour aller au ciné, Namoureux doit me convaincre pour tel ou tel film.

"Slumdog Millionnaire" c'est l'histoire d'un jeune indien qui répond correctement à toutes les questions du jeu "Qui veut gagner des millions". Du coup il se fait arrêter juste avant la dernière question. La police veut découvrir comment il a triché.
On revit l'émission question par question, tandis que des flashbacks n'ont apprennent comment il a pu répondre correctement. Un voyage dans le temps, dans sa vie, dans l'Inde. L'histoire d'un môme des bidonvilles qui fait son chemin avec son frère et à la recherche de la plus belle femme qu'il ait rencontré.

Je ne sais pas pourquoi ce film est considéré comme une comédie par certains médias. Ce n'est en rien une comédie. C'est une biographie fictive, liée à une histoire d'amour. Mais le tout se déroule dans une Inde miséreuse, où la vie des enfants y est horrible.
Je ne sais pas vraiment si j'ai aimé. Le tout est bien construit. La musique est géniale et les personnages totalement crédibles. Mais c'est un film stressant et pesant. J'admire l'Inde, mais je sais que je n'y mettrai jamais les pieds. La foule et la misère m'écraserait totalement. Et cette sensation est totalement présente dans le film. Donc c'est une qualité pour le film, mais pas le meilleur moyen de me faire passer un bon moment.

Ce film m'a refait pensé à un bouquin lu il y a quelque temps "Flash ou le grand voyage". Dans les deux cas on montre une Inde telle qu'elle est, sans misérabilisme, sans artifice. Attirant et repoussant.

Un bon film donc, qui ne laisse pas indifférent et qui dépayse. Et puis c'est aussi une belle histoire d'amour.

Le film a reçu 11 nominations à la version anglaise des Oscars, "the British Academy Film Awards", dont une nomination pour le meilleur acteur (au même titre que Sean Penn et Brad Pitt... Plus d'infos). Il faudra attendre jusqu'au 8 février pour les résultats.



Ce film est l'adaptation du roman "les fabuleuses aventures d'un indien malchanceux qui devient milliardaire, merci à Yoshi73 pour l'info.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

walkmindz 24/02/2009 09:33

Il est monnaie courante de tirer des enseignements des cérémonies. A tord ou à raison.

Cette année, pour les Oscars, la sphère culturelle américaine se devait de faire corps avec le morphing électoral soutenu par ses plus illustres émissaires millionnaires et solidaires.

Dans toute opération de communication ou de propagande moderne, peu importe l’objet sociologique, seul compte l’outil promotionnel : la plateforme hollywoodienne organisant la fête annuelle du personnel. Quelle occasion idéale pour formater l’industrie du divertissement avec le nouveau consensus du métissage unilatéral.

Et comme il faut toujours un coupable, autant en trouver un qui représente l’autre marché d’avenir avec la Chine.

Gandhi peine à rester dans vos livres d’Histoire, mais le bling bling spirituel de Bollywood trouvera sa place entre le renouvellement de votre garde de robe, quelques cours de danse et votre agence de voyage la plus proche.

Le gagnant de cette année est Slumdog millionnaire, la fashion pauvreté ou le multiculturalisme touristique.

http://souklaye.wordpress.com/2009/02/23/notice-avant-utilisation-–-post-oscar/

Tiphanya 24/02/2009 12:41


Mais d'où vient toute cette virulence ? Parce que ce film est réalisé par des anglais ? Parce que c'est une jolie histoire qui finit bien ? Parce qu'on ne reste pas
insensible du début à la fin ?

Pour moi les Oscar c'est un peu comme le Goncourt : une fois qu'un film ou livre est primé, il perd de son intérêt, la machine marketing s'étant mise en route. Cela ne retire pourtant pas de
qualité et de valeur au film.


Brume 08/02/2009 18:27

Je dois lire le roman depuis un bout de temps mais je ne sais pas si j'irais voir le film...

tiphanya 08/02/2009 18:29


Comme je trouve qu'il vaut mieux lire avant de voir un film, tu peux toujours attendre la sortie en dvd ;-)


Emily 05/02/2009 23:26

Je le verrais peut-être un jour, d'autant plus qu'il a l'air sympa...mais mon copain tire la tronche depuis que les collègues de sa mère ont dit qu'il ressemblait à l'acteur...

Agnès 27/01/2009 21:06

Dans le numéro de Courrier international du 15 au 21 janvier il y a un article de The guardian dans lequel le jeune acteur Dev Patel dit qu'il s'attendait à vivre à Dharavi la pire expérience émotionnelle de sa vie mais qu'il y a trouvé au contraire "un sens communautaire et une grande activité".

Tiphanya 27/01/2009 21:53


@tvless : la bande-son est à l'honneur sur le site de deezer, gratuite et en toute légalité.

@Agnès : moi j'ai tellement peur de la foule, que même le plus grand élan de solidarité ne pourrait me faire sentir bien malheureusement. Mais comme disent ceux de mes amis qui ont visité
l'Inde, on adore ou on déteste, pas de juste milieu possible.


tvless 27/01/2009 19:15

J'ai adoré ce film ! On en apprend vraiment beaucoup sur l'Inde, sur les difficultés de vie des jeunes enfants, etc.L'histoire en elle-même est poignante, et on ne sait pas vraiment s'il va finalement repartir avec son argent ou pas...Le jeu d'acteur est bon également, et la musique super énergique et entraînante pendant les courses-poursuites ^.^

Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).