Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 20:00
J'essaye d'aller au moins une fois par semaine au ciné. Et pour décembre - janvier, les adaptations de romans et BD ne manquent pas. Petits tours d'horizons de mes dernières séances.

Largo Winch, la première BD que j'ai suivi et acheté dès la sortie. J'ai même lu certains des romans. Ma passion Largo Winch est retombée il y a quelques années et je n'ai jamais lu les derniers tomes. Cela ne m'a pas empêché pour autant de courir au ciné pour y découvrir l'adaptation. Un vrai bonheur.
Le film prend de nombreuses libertés bien-sûr, mais tout en restant extrêmement fidèles à l'esprit d'origine. Et c'est bien la première fois que je vois un film où les acteurs parlent autant le serbe. L'acteur Tomer Sisley est plus que convainquant même si en découvrant l'affiche j'étais assez dubitative.
Et contrairement à certaines adaptations (Harry Potter entre autre), il n'y a aucun besoin de connaître l'univers BD pour se laisser embarquer dans le film.
Mon coup de coeur du mois de décembre !

 

The Spirit
est un film très graphique réalisé par Frank Miller d'après le comic de Will Eisner.
Je ne connais pas le comic, jamais lu, jamais vu. Et je n'ai que peu accroché avec le film. C'est avant tout une réussite visuelle. Le personnage est tout en noir, avec sa cravate rouge volant au vent, entre dessin animé et film. L'essentiel de la qualité du film tient à mon avis du jeu avec les couleurs. Mais le choix des costumes pour les deux méchants sont assez halucinants.
Mais le tout manque de consistance pour moi, il y a un vrai vide du côté du scénario, seuls les flashbacks sont détaillés et intéressants. Il y a certaines scènes qui reposent totalement sur l'absurbe et je n'accroche vraiment pas. J'ai halluciné devant le pied vivant avec une tête dessus




Je n'aurais pas choisi quelques lignes plutôt Largo Winch comme meilleur film de décembre, j'en dirais autant maintenant pour
Les enfants de Timpelbach. Là encore je n'ai pas lu le roman et je ne sais pas si je le ferais.
Ce film est à l'intention des plus jeunes et raconte les aventures d'un groupe de sales mômes qui se retrouvent du jour au lendemain sans parent.
L'univers créé par le réalisateur français Nicolas Bary est enchanteur, unique et totalement crédible. Le générique de début a lui seul m'a conquis. On visite le village en poursuivant un chat tentant de fuir un réveil. Le tout est présenté comme un livre pop-up. J'adore !
L'autre point fort va aux costumes. Le costumier a inséré des accessoires des années 1910 - 1930 à des costumes plus modernes. L'actrice Armelle a plusieurs tenues à couper le souffle, de même pour certains enfants. Ci dessous l'un des méchants, très convaincants (impossible de trouver de meilleurs images).




Partager cet article

Repost 0

commentaires

yoshi73 04/01/2009 17:29

Tout à fait d'accord avec toi pour Largo Winch. J'ai toujours apprécié cette BD et lorsque j'ai vu le choix de l'acteur pour jouer le rôle principal j'ai eu des doutes ... Je suis allée au ciné dans la semaine et j'ai été conquise.

Keltia 03/01/2009 10:54

Moi aussi j'ai envie de voir "Les enfants de Timpelbach"!!! C'est vraiment le genre d'univers qui me transporte et je n'en lis que des bons commentaires jusqu'à présent!

Tiphanya 03/01/2009 20:48


Vas-y vite, c'est vraiment un super film, on ne s'ennuit pas du tout.


Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).