Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 06:58

Voici de retour le samedi jeu du challenge geek. Pour l'occasion je vous présente notre dernier achat en jeu de société pour toute la famille : la Chasse aux Monstres. Le premier coup d'oeil sur la boite nous annonce la couleur : ici le jeu, même à partir de 3 ans, c'est une chose sérieuse. Et ça tombe bien, c'est ce qu'on veut.

 

Je n'ai rien contre les jeux haba, mais il y a trop de jaunes, trop de personnages niais et si ma fille s'amuse il y a certaines parties qui sont longues… J'ai trop l'impression d'avoir entre les mains un jeu qui a une durée de vie de 2 ans maxi.

 

Ce n'est pas le cas avec La chasse aux monstres. Bien sûr c'est un jeu pour les petits, les parties sont rapides, mais plusieurs cartes et astuces sont fournis pour augmenter la difficulté du jeu au fur et à mesure que votre petit monstre grandit. Le graphisme est soigné, les cartes sont belles, les monstres ont une bonne tête et il y a quelques accessoires à mettre en place pour commencer.

 

Mais parlons du jeu.

La nuit tombe, les enfants sont dans leur lit, et là, un terrible monstre apparaît. Heureusement tous les monstres, même les plus effrayants, ont peur de quelque chose. Certains craignent les poupées, d'autres les tambours, voir même les canards en plastique. Que des choses que l'on trouve facilement autour d'un lit d'enfant. Mais les jouets n'ont pas été rangé et il ne faudrait pas tenter d'effrayer un monstre avec un ours en peluche quand seule la petite voiture peut l'effrayer.

 

Le jeu est collaboratif. Il s'agit de mémoriser l'emplacement des jouets pour faire disparaître rapidement un monstre (au risque d'en voir un nouveau apparaître). Pour l'instant nous n'avons perdu qu'une seule partie, mais en tant que maman fan de Ghost stories (un jeu pour « adulte » où le plus important est de ne jamais se laisser déborder par les monstres et d'être prêt à perdre les 10 premières parties) j'ai appris quelques astuces à ma fille. Au point qu'elle a déjà augmenté la difficulté d'un cran.

 

Lorsque le bon jouet est présenté au bon monstre, il faut aller le faire disparaître en criant « au placard le monstre » et en le plaçant dans le placard. Et oui, le jeu est fourni avec un placard. Un jeu plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur ;-)

 

Un jeu à acheter ou offrir sans modération pour fuir les bébés animaux et les jeux de princesse !

 

La chasse aux monstres – Antoine Bauza – le Scorpion masqué – en savoir plus

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Hilde 17/09/2015 18:46

J'adore le concept de la chasse aux monstres! Je n'ai toujours pas acheté le fameux "Ghost Stories" mais il continue de me tenter.

Tiphanya 22/09/2015 16:28

Et il est très beau. Pour l'instant on l'a testé avec des enfants de 3 ans (ma fille ) à 11 ans (en passant par 6 et 7) et même sur les parents. Il plaît à tout le monde ! Surtout que les parties sont courtes, on ne perd quasiment jamais (même si on a souvent de grosses frayeurs au début). Il est très valorisant ce jeu pour les petits joueurs.

Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).