Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 15:55

Quand je pense à mes premiers mangas et que je feuillette Kamakura Diary, je me dis que l'image du manga et son univers éditorial a bien changé. Je n'ai plus jamais besoin d'expliquer que non, le manga, ce n'est pas que des histoires de baston ou des filles à grosse poitrine. Non le manga n'est pas réservé aux jeunes garçons.

 

Kamakura Diary est justement un manga plein de quotidien, de liens familiaux, de soirées trop arrosés, d'amours compliqués. Un manga fait pour les jeunes femmes, du lycée à …

 

Lorsque les trois sœurs Kôda apprennent le décès de leur père, qu'elles n'ont pas vu depuis 15 ans, elles considèrent ses funérailles plus comme une formalité qu'autre chose. Mais elles vont y faire la connaissance de leur jeune demi-sœur et celle-ci va bouleverser leur vie.

 

Nous suivons le quotidien de ses sœurs, vivant encore ensemble : leur boulot, leurs émois amoureux, leur place dans la fratrie et les liens avec le reste de la famille bien loin d'elles. Il y a beaucoup de douceur dans cette série. Et en même temps la vie n'est pas facile. Plusieurs personnages ont été confrontés très jeunes à la perte d'un parent, un ado a un cancer et doit être amputé de la jambe.

 

Et pourtant une lecture douce, qui met du beaume au coeur, donne envie de boire du saké et de profiter des petites choses du quotidien. Un manga qui offre la lune comme cadeau.

 

Kamakura Diary, série en cours – Akimi Yoshida – Kana – en savoir plus

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiphanya - dans Manga - BD
commenter cet article

commentaires

Faire disparaître la pub !

Si vous souhaitez ne pas être envahi de pub en arrivant ici, installez AdBlock !

Cliquez sur le lien pour l'installer sur votre navigateur. C'est simplissime et ça agira même sur les pubs sur facebook.

Toutes mes excuses pour toutes ces publicités intempestives.

Qui sommes-nous ?

Bonjour, je suis Tiphanya, j'ai créé ce blog et pendant trèèèès longtemps, j'étais la seule à y partager mes chroniques littéraires.

Depuis peu, j'ai décidé d'associer ma fille Nine (né en novembre 2011) car elle voit beaucoup de choses qui m'échappent complètement. J'ai choisi de vous transmettre ses mots, ses remarques, ne touchant qu'à la grammaire pour rester le plus proche de ses idées.

Vous trouverez sur la plupart des articles des liens affiliés, c'est à dire un lien vous proposant d'acheter le livre présenté. Dans ce cas le prix que vous découvrez est le même que partout ailleurs, mais en cas d'achat je touche une commission. Une façon comme une autre de faire vivre ce blog (en me permettant d'acheter plus de livres par exemple).